Plein écran
© getty

Sa fille lui donne "des jolis coquillages", il évite le pire: "J'ai de la chance d'être encore en vie"

Une journée de détente sur la plage de Quindalup dans le sud-ouest de l'Australie a failli virer au drame pour cette famille originaire de Perth. Sans le savoir, elle a ramené à la maison l'un des animaux les plus toxiques au monde, la pieuvre à anneaux bleus.

Sur la plage fréquentée, coquillages et grand danger... Voilà comment la famille Pix pourrait revisiter le célèbre air entonné par Brigitte Bardot pour partager sa mésaventure.

"J'aurais pu mourir devant mes enfants la veille de Noël", entame Aaron, le père. La faute à deux "jolis coquillages" ramassés par sa fille de onze ans sur la plage. "De retour à la maison, j'entame le nettoyage des coquilles. Une petite pieuvre apparaît alors soudainement dans ma main", explique-t-il en précisant qu'à ce moment-là, il n'est pas encore conscient du risque qu'il encourt. "Une autre pieuvre à l'allure identique est posée contre ma jambe. Je lance une recherche sur Google et c'est là que je comprends que nous avons affaire à une espèce venimeuse." 

"Une morsure peut tuer en trois minutes"
Le venin contenu dans la salive du céphalopode peut provoquer une insuffisance respiratoire et tuer un homme en l'espace de quelques minutes. Le poison empêche l'oxygène de circuler dans l'organisme et paralyse la victime, qui reste consciente. "Apparemment, la morsure n'est pas douloureuse, vous ne savez probablement même pas que vous êtes mordu. Pourtant, vous êtes mort en trois minutes", reprend Aaron, qui a été admis à l'hôpital par mesure précaution. "Nous avons eu beaucoup de chance, mais l'incident m'inquiète. Combien de personnes font la même chose sans se rendre compte du danger?"

La pieuvre à anneaux bleus a déjà fait deux victimes en Australie.