Plein écran
© shutterstock

Sa maîtresse voulait être enterrée avec lui, un chien en bonne santé euthanasié

Un chien en parfaite santé a été euthanasié en Virginie aux États-Unis après la lecture du testament de sa propriétaire. La présence de l’animal dans le cercueil était mentionnée parmi les dernières volontés. 

Seule après le décès de sa maîtresse, Emma, une petite chienne Shi Tzu, est recueillie dans un refuge de Virginie le 8 mars dernier. Quinze jours plus tard, elle est euthanasiée. La volonté de sa propriétaire qui souhaitait reposer à ses côtés. Les responsables du refuge tentent de s’y opposer, en vain.  “Nous avons essayé de les convaincre de nous laisser le chien, car nous savions que nous pourrions facilement lui trouver un nouveau foyer”, confie Carrie Jones, la directrice du refuge, à NBC12.

“Propriété privée”

Des appels répétés qui ne sont pas entendus. La chienne est emmenée chez un vétérinaire où elle reçoit une injection mortelle,  elle est ensuite incinérée. Ses cendres sont déposées dans une urne placée dans le cercueil de la défunte. 

En Virgine, euthanasier son animal n’est pas apparenté à un acte illégal car l'animal est considéré comme une “propriété privée”. Il est en revanche interdit d’enterrer des animaux avec des humains, sauf dans quelques cimetières privés. 

Le sort réservé à Emma a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. “C’est affreux” commente une internaute, “mais c’est sans toute une conséquence inévitable de la manière dont nous contrôlons la vie de nos animaux." 

  1. De nouvelles images de l'arrestation de George Floyd montrent trois policiers assis sur son dos
    Play
    États-Unis

    De nouvelles images de l'arresta­ti­on de George Floyd montrent trois policiers assis sur son dos

    De nouvelles images de l’arrestation qui a coûté la vie à George Floyd, dans la ville américaine de Minneapolis, ont été diffusées. Cette vidéo de 18 secondes a été tournée sous un angle différent et montre comment pas moins de trois policiers sont assis sur le dos de l’homme de 46 ans. Par ailleurs, des milliers de manifestants ont continué d’exprimer leur colère dans la rue ce jeudi. Certains ont incendié un commissariat, lors de la troisième nuit d'affrontements contre la police.