Plein écran

Scandale autour d'une crème antirides à base de foetus

Une nouvelle crème antirides crée une véritable polémique en Suisse et aux Etats-Unis. Ce produit de cosmétique contient des protéines qui proviennent d'un don de peau de foetus humain, indique le Matin.

La crème qui est vendue pour la somme de 120 dollars (NDLR: 90 euros) aux Etats-Unis  est commercialisée par une entreprise suisse. Et depuis l'annonce de la nouvelle, le patron subit les foudres de militants anti-avortement quotidiennement.

Pour ses militants, il est scandaleux d'utiliser de la sorte des foetus humains. Le dirigeant de l'entreprise, quant à lui, indique que cette crème est une véritable avancée médicale. (CB)