Plein écran
Des complices des terroristes des attentats de Paris et Bruxelles prévoyaient de frapper l'aéroport de Schipol aux Pays-Bas le 13 novembre 2015. © anp

Schiphol, l'autre cible du 13 novembre 2015

AmsterdamDeux complices des attentats de Paris et Bruxelles ont quitté la capitale belge pour Amsterdam, le 13 novembre 2015, le jour où était frappée la capitale française. Ils auraient voulu commettre un attentat à l'aéroport de Schiphol, rapporte mercredi le Volkskrant, citant Le Monde. On ignore encore pourquoi ils ne sont pas passés à l'acte.

Il s'agit du Tunisien Sofiane Ayari, 23 ans, interpellé le 18 mars dans une planque de Molenbeek en compagnie de Salah Abdeslam, et du Syrien d'origine suédoise, Osama Krayem, interpellé, lui, le 8 avril à Laeken. Krayem apparaît notamment sur des images de vidéo-surveillance du métro bruxellois en compagnie de l'auteur de l'attentat à la station Maelbeek, Khalid El Bakraoui.

Ayari et Krayem se sont rendus aux Pays-Bas en bus Eurolines avec de faux papiers. Ils avaient pris un aller simple, selon la Sous-Direction anti-terroriste de la Direction centrale de la police judiciaire (SDAT) en France. Krayem aurait indiqué dans une première déclaration avoir réservé une chambre d'hôtel à Amsterdam, avant d'affirmer plus tard qu'il avait regagné Bruxelles le même jour avec Sofiane Ayari.