Plein écran
© afp

"Si les citoyens veulent supprimer le changement d'heure, nous allons le faire"

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, est favorable à la suppression du changement d'heure au printemps et en automne. "Les citoyens veulent cela, nous allons le faire", a-t-il déclaré à la chaîne allemande ZDF.

Plus de 80% des Européens qui ont participé à un sondage en ligne sur cette question ont plaidé pour un abandon du changement d'heure. Cette consultation publique, lancée par la Commission début juillet et achevée mi-août, faisait suite à une résolution du Parlement européen adoptée en février dernier, mais aussi à des demandes de citoyens et de certains États membres.

Sur les 4,6 millions de réponses à l'enquête, 3 millions proviendraient d'Allemagne, ressort-il de fuites parues mercredi dans la presse. Parmi les répondants qui souhaitent supprimer le changement d'heure, la plupart préfèreraient maintenir l'heure d'été, qui a deux heures d'avance sur le méridien de Greenwich dans une majorité des pays de l'UE. Des résultats détaillés seront présentés très prochainement, avait assuré un porte-parole de l'exécutif européen après la parution de ces résultats partiels.

Réuni en séminaire à Genval, le collège des commissaires se penchera vraisemblablement ce vendredi sur la question. Si la Commission propose la suppression du changement d'heure, celle-ci devra ensuite être validée par le Parlement européen et le Conseil.

Kris Peeters soutient la démarche
En Belgique, le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) a apporté son soutien à la suppression du changement d'heure. "Il apparaît que les jours suivant le changement d'heure génèrent davantage d'accidents de la route, tandis que les économies d'énergie sont limitées voire inexistantes. Cela provoque en outre beaucoup de désagrément pour les gens qui doivent s'y adapter, les travailleurs, mais surtout aussi pour les petits enfants", indique-t-il dans un communiqué.

C'est une directive européenne de 2001 qui règle actuellement le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été et inversement. Tous les États européens changent d'heure le dernier week-end de mars et le dernier week-end d'octobre. Mais la (ré)introduction de l'heure d'été remonte en fait à 1977. Elle obéissait à un objectif d'économiser l'énergie, bien que l'efficacité de cette mesure soit contestée.