De gauche à droite à l'avant-plan: Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France, François Hollande, ancien président de la République, Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, Anne Hidalgo, maire de Paris et François Vauglin, maire du XIe arrondissement de Paris.
Plein écran
De gauche à droite à l'avant-plan: Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France, François Hollande, ancien président de la République, Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, Anne Hidalgo, maire de Paris et François Vauglin, maire du XIe arrondissement de Paris. © EPA

Six ans après, hommages sobres et restreints aux victimes des attentats de janvier 2015

franceSix ans après, des hommages sobres et en comité restreint ont été rendus jeudi matin à Paris aux victimes des attaques djihadistes contre Charlie Hebdo et une supérette Hyper Cacher, point de départ d'une vague d'attentats djihadistes en France, ont constaté des journalistes de l'AFP.

  1. Une adolescente atteinte du syndrome de Down écartée de la photo de groupe des pom-pom girls de son école

    Une adolescen­te atteinte du syndrome de Down écartée de la photo de groupe des pom-pom girls de son école

    Morgyn Arnold, 14 ans, est une adolescente originaire de l’Utah. La jeune fille est née avec le syndrome de Down. Mais pour son dernier jour d’école de l’année, elle a dû faire face à une grosse déception. À son grand étonnement, elle ne figurait pas sur la photo des filles de l’équipe de pom-pom girls, dont elle est le manager. L’adolescente a volontairement été oubliée sur les photos.
  2. L'enseignant qui avait montré une caricature “obscène” de Mahomet a été réintégré

    L'enseig­nant qui avait montré une caricature “obscène” de Mahomet a été réintégré

    Le Collège de Molenbeek-Saint-Jean a décidé jeudi matin, après audition du professeur d'éducation à la citoyenneté qui avait montré à des élèves de 10 ans une caricature de Mahomet nu jugée à caractère obscène, de le réintégrer dans ses écoles moyennant un accompagnement avec la cellule pédagogique de la commune et les équipes mobiles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a annoncé à l'issue du Collège la bourgmestre Catherine Moureaux.