Plein écran
© reuters

Soixante morts dans un naufrage près de la Libye

Le naufrage d'un canot pneumatique la semaine dernière au large de la Libye a fait au moins 60 morts, selon les récits de survivants recueillis mercredi par des secouristes en Sicile.

Des bénévoles de l'association Médecins pour les droits de l'homme (Medu) présents à Pozzalo, en Sicile, à l'arrivée du Diciotti, un navire des garde-côtes italiens transportant au total plus de 500 migrants, ont interrogé les survivants de ce naufrage dont un premier bilan faisait état de 12 morts. Selon ces récits, le canot pneumatique qui a fait naufrage transportait 117 personnes, mais seulement une quarantaine ont pu être sauvées, ce qui donne un bilan de plus de 70 disparus.

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a de son côté avancé mercredi le chiffre de 60 disparus, sur la base également de récits de survivants qui ont fait état d'une centaine de personnes à bord de ce canot pneumatique.

Il n'a pas été possible de confirmer dans l'immédiat ces affirmations auprès du Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (UNHCR), également présent à l'arrivée du Diciotti en Sicile.

Ce navire des garde-côtes italiens est arrivé mardi soir dans le port de Pozzallo où il a débarqué plus de 500 migrants dont la quarantaine secourus sur le canot pneumatique il y a une semaine au large de la Libye par un navire de la marine américaine.

Au cours de ce sauvetage, une douzaine de corps sans vie avaient également été repérés par l'équipage du Trenton qui avait toutefois privilégié le sauvetage des survivants, selon un communiqué de la marine américaine.

  1. Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Quand le vol MH17 de Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur s’est crashé, c’est lui qu’on a appelé. Le sergent Rod Anderson était le commandant de la Disaster Victim Identification pour la police fédérale australienne. C’est lui qui a été chargé d’identifier les victimes et de rendre les dépouilles à leurs familles. Pour rappel, 238 personnes dont 15 membres d’équipage ont perdu la vie le 17 juillet 2014.