Plein écran
© EPA

Surprise aux Pays-Bas, les travaillistes donnés en tête

Élections européennesLe parti social-démocrate du PvdA a emporté le plus de voix lors du scrutin européen aux Pays-Bas jeudi, selon un sondage effectué à la sortie des urnes par l'institut Ipsos pour la chaîne publique NOS.

Le parti du commissaire européen Frans Timmermans aurait décroché 18,4% des voix, lui octroyant 5 -soit un gain de 2- des 26 députés qu'enverront les Pays-Bas au parlement européen. Les libéraux du VVD (+1) et les chrétiens-démocrates du CDA (-1) suivent avec chacun 4 sièges. 

“Besoin d'une autre Europe”

Le commissaire néerlandais savoure la victoire. “Je remarque que partout en Europe, dans beaucoup de pays, une autre Europe est nécessaire”, a commenté celui qui est aussi candidat à la présidence de la Commission européenne. 

Le Néerlandais se réjouit que les partis pro-Europe aient été soutenus dans les urnes pas ses concitoyens. “Il y a aux Pay-Bas une majorité évidente qui souhaite que l’Union européenne continue à jouer un rôle pour résoudre des problèmes”, a-t-il déclaré sur la chaîne publique néerlandaise NOS.

Il pointe par exemple la lutte contre le changement climatique que beaucoup d’Européens souhaitent mener ensemble, de même que la lutte contre l’évasion fiscale, ou la coopération dans le domaine social. “Ce sont des thématiques qui se présentent dans toute l’Europe, en faveur desquelles oeuvre la démocratie sociale”, a-t-il assuré. 

Les résultats officiels connus dimanche

Les populistes de droite de Forum voor Democratie, qui avaient fait une percée spectaculaire en mars aux provinciales, obtiendraient 3 sièges. Autre parti populiste, le Partij voor de Vrijheid (PVV), ne conserverait qu'un seul de ses 4 sièges à Strasbourg. Les libéraux de gauche de D66 perdraient deux sièges et en compteraient donc encore 2. Groenlinks en gagnerait un pour en totaliser 3, le SP en perdrait un et en conserverait un.

La fraction composée des chrétiens-sociaux de ChristenUnie et des conservateurs de Staatkundig Gereformeerde Partij SGP conserverait ses deux sièges.Le parti des séniors 50PLUS (0) aurait décroché un siège. Et le Partij voor de Dieren (parti pour les animaux) perdait son unique strapontin.

Les résultats officiels ne seront connus que dimanche soir. Selon la NOS, la marge d'erreur de ce sondage est d'un siège.  Un envol des mouvements nationalistes et populistes était attendu lors du scrutin, qui devait selon les sondages faire perdre du terrain aux deux groupes les plus importants au Parlement européen, le Parti populaire européen (PPE), groupe de la droite pro-européenne, et le Parti socialiste européen (PSE).

  1. La Nasa a été piratée par un mini-ordinateur à 30 euros

    La Nasa a été piratée par un mi­ni-ordinateur à 30 euros

    Un hacker a infiltré le réseau informatique d'un centre de la Nasa l'an dernier, forçant l'agence spatiale américaine à déconnecter temporairement des systèmes de contrôle des vols spatiaux du centre affecté.L'attaque a commencé en avril 2018 et s'est poursuivie pendant près d'un an dans les réseaux du mythique Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie, a révélé l'inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié le 18 juin.