Plein écran
Vue sur l'opéra de Sydney, en Australie. © Getty Images/iStockphoto

Sydney prend les grands moyens face à la sécheresse

Sydney a annoncé mardi les premières mesures de restriction d'eau de grande ampleur en une décennie pour faire face à une grave pénurie provoquée par la sécheresse qui a sévi sur l'île-continent.

Le gouvernement de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud a indiqué que la région de Sydney vivait l'une des pénuries les plus sévères depuis les années 1940 et précisé que les restrictions dureraient jusqu'à la semaine prochaine.
Les habitants de Sydney peuvent écoper d'une amende de 220 dollars australiens (136 euros) s'ils arrosent leurs jardins, et les entreprises encourent 550 AUD d'amende.

L'Australie a connu de décembre à février son été le plus chaud.

La gestion des ressources hydriques est un sujet qui a plusieurs fois été mis sur la table pendant la campagne pour les élections du 18 mai, en raison notamment de l'émoi suscité au début de l'année par la mort de plus d'un million de poissons dans le bassin hydrographique du Murray-Darling, un vaste système de fleuves et rivières du sud-est. Cette hécatombe a été expliquée par les autorités par le faible niveau des cours d'eau, une situation due à la sécheresse mais aussi aux prélèvements d'eau trop importants dans ces fleuves.