Plein écran
© ap

Tollé aux USA après la découverte d'une photo raciste du gouverneur de Virginie

Les appels à la démission visant le gouverneur de l'État américain de Virginie se multiplient samedi après la publication d'une photo raciste provenant de l'annuaire de son université. Démocrates et républicains demandent le départ de Ralph Northam.

Plein écran
Ralph Northam, gouverneur de Virginie. © ap

Le cliché dans l'annuaire de la Eastern Virginia Medical School montre un homme déguisé en Noir aux côtés d'un autre revêtant le costume du Ku Klux Klan. Le gouverneur démocrate a admis être sur la photo mais n'a pas précisé quel déguisement il avait endossé.

"Plus tôt dans la journée, un site internet a publié une photo de moi datant de 1984 dans un costume clairement raciste et offensant", a commenté Ralph Northam. "Je suis profondément désolé d'avoir décidé d'apparaître de la sorte sur ce cliché et pour la peine que cette décision a causé à l'époque et aujourd'hui."

Le groupe démocrate de Virginie au Sénat a demandé la démission du gouverneur, soulignant son "intense déception". "Le Ralph Northam que nous connaissons est un fonctionnaire dévoué de l'État, ainsi qu'un père et un mari engagé. Néanmoins, c'est le coeur lourd que nous lui avons demandé de faire un pas de côté", a-t-il déclaré. Cette demande est soutenue par les démocrates qui siègent à la Chambre des représentants.

L'intéressé ne semble pas vouloir abandonner son poste
Les républicains ont eux aussi demandé le départ de M. Northam. "Ce qu'il a fait est inacceptable. Au vu de ses déclarations sur le droit à la vie, les récentes révélations lui ont fait perdre l'autorité morale nécessaire pour gouverner. Il devrait démissionner immédiatement", ont-ils écrit sur Twitter.

Ralph Northam ne semble toutefois pas vouloir abandonner son poste. "Je reconnais que cela prendra du temps et demandera de sérieux efforts pour réparer les dommages que ma conduite a causés. Je suis prêt à faire ces efforts. Une première étape consiste à présenter mes plus sincères excuses et à garantir mon dévouement absolu en vue de satisfaire les attentes que les habitants de Virginie ont placées en moi lorsqu'ils m'ont élu gouverneur."