Tornade spectaculaire dans le sud de la France

Des rafales de vent jusqu'à 170 km/h ont arraché plusieurs toitures et entraîné de nombreuses chutes d'arbres dans l'Hérault dimanche, avec le passage d'un violent orage et même d'une tornade vers Pézenas, alors que les intempéries se dirigent maintenant vers le Gard et l'Ardèche. 

Au total une trentaine d'habitations ont été endommagées à Saint-André-de Sangonis, Paulhan et Aspiran, même si le phénomène "a été plus spectaculaire qu'autre chose", selon les pompiers locaux: "Les vents violents passent rapidement et emportent tuiles et antennes".

Dans le département, le vent a atteint au minimum 150 à 170 km/h, selon Predict services, une filiale de Météo-France spécialisée dans la gestion des risques. "La tornade s'est créée en marge de la cellule orageuse. Ce phénomène est assez rare mais devient de plus en plus fréquent ces dernières années", a précisé Alix Roumagnac, président de Predict services.

Cette cellule orageuse doit remonter dans les heures qui viennent "sur une ligne allant des Cévennes gardoises jusqu'à l'Ardèche. Des cumuls importants de pluie sont à prévoir, avec, notamment, un renforcement, ce soir, à cheval sur le Gard, l'Ardèche et la Lozère", a ajouté Alix Roumagnac. Elle se dirigera ensuite vers le Nord. Quatre départements, Ardèche, Loire, Haute-Loire et Rhône sont actuellement en vigilance orange pluies et inondations.

Dans le Gard, les sapeurs pompiers ont déjà commencé à intervenir dimanche après-midi sur la commune du Vigan, d'importants ruissellements orageux ayant provoqué de nombreux dégâts des eaux. Sur la commune du Val d'Aigoual la départementale 986 a été coupée à la circulation après d'importants glissements de terrain, ont ajouté les services de secours du département.

En prévision des pluies à venir, un groupe de sauvetage en eaux vives a été pré-positionné sur le secteur de St Hyppolyte du Fort.

Selon Predict services, "la semaine sera compliquée lundi et mardi, avec un renforcement prévu mercredi et jeudi qu'il faut prendre au sérieux".

Plein écran
© Twitter
  1. Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner, le nouveau suspect principal de l’enquête sur la disparition Madeleine McCann, a probablement épié durant plusieurs jours l’appartement occupé par la famille McCann à l’Ocean Club de Praia da Luz, dans l’Algarve. C’est en tout cas la conclusion de The Sun et du Daily Mail à la lecture des déclarations des différents témoins. Depuis la diffusion du portrait du suspect principal, les quotidiens britanniques, qui ont évidemment suivi le dossier Maddie depuis la première heure, voient en lui le fameux “blond louche” décrit par de nombreux témoins à l’époque de la disparition de la fillette en 2007. L’homme à l’attitude patibulaire n’avait jamais été retrouvé.
  2. Accord sur la réouverture des frontières intérieures de l’UE à partir du 15 juin, excepté en Espagne
    Mise à jour

    Accord sur la réouvertu­re des frontières intérieu­res de l’UE à partir du 15 juin, excepté en Espagne

    “Un accord a été conclu avec la plupart des pays de l’espace Schengen pour rouvrir les frontières intérieures (de l’UE) à partir du 15 juin”, a tweeté Pieter De Crem, ministre de l’Intérieur, à l’issue de la réunion de l’Union européenne. Seule l’Espagne n’ouvrira pas ses frontières avant le 1er juillet. ‘Il convient de s’informer via les Affaires étrangères pour obtenir les informations exactes par pays”, a-t-il également recommandé.