Plein écran

Toujours plus de prisonniers aux Etats-Unis, surtout des Noirs

Un adulte sur 131 était en prison au 30 juin 2008 aux Etats-Unis, en hausse par rapport à 2007, dont une majorité écrasante en proportion de Noirs, selon les dernières statistiques gouvernementales rendues publiques mardi.

Les prisons d'Etat et fédérales abritaient plus de 1,6 million de personnes et les prisons locales 785.000, soit près de 2,4 millions pour une population totale de 306 millions d'Américains, affirme le Bureau des statistiques du ministère de la Justice dans un communiqué accompagnant son étude.

Ces chiffres sont en légère augmentation par rapport à 2007 (respectivement +0,8% et +0,7%).

Selon l'étude, parmi les détenus, un Noir sur 21 vivant aux USA est incarcéré, contre un Blanc sur 138. Alors qu'ils représentent 13% de la population, les Afro-Américains sont surreprésentés dans les prisons où ils sont 846.000 pour 712.500 Blancs et 427.000 Hispaniques.

La disproportion va cependant s'amenuisant puisque 37% des hommes incarcérés aux USA étaient des Noirs en 2008 alors qu'ils représentaient 41% un an avant.

Du côté féminin, la surreprésentation des Noires est également flagrante en prison, puisque 349 femmes noires sur 100.000 sont emprisonnées (147 Hispaniques et 93 Blanches sur 100.000). Au total, 207.700 femmes sont détenues aux USA, 33% de plus qu'en 2007.

Plus de 126.000 Américains sont en outre incarcérés dans des prisons privées.

En moyenne, 63% des détenus, toutes prisons confondues, sont en attente de leur procès, en augmentation de plus de la moitié depuis 2000, dont, selon les statistiques rapportées par les prisons locales, 9% d'immigrants légaux ou non. (belga)

  1. Reprise des traitements de Vincent Lambert: “Du sadisme pur”
    Mise à jour

    Les parents de Vincent Lambert obtiennent la reprise des soins en appel: “Du sadisme pur”

    La cour d’appel de Paris a ordonné lundi soir le rétablissement des traitements visant à le maintenir en vie, interrompus depuis lundi matin, jusqu’à ce qu’un comité de l’ONU se prononce sur le fond de son dossier. Les avocats des parents du Français Vincent Lambert sont attendus mardi matin au centre hospitalier de Reims pour vérifier la reprise, au moins provisoire, des soins.