Plein écran
© REUTERS

Traque au Canada: comment les corps des tueurs ont été retrouvés

Ce mercredi, la police a retrouvé deux cadavres près des rives du fleuve Nelson, au Canada. Ils appartiendraient à Bryer Schmegelsky et Kam McLeod. Des autopsies sont en cours et la cause du décès n’a pas encore été identifiée. Récit d’une traque de plus de deux semaines. 

La chasse à l’homme qui a duré deux semaines autour de cinq provinces du Canada a pris fin dans le nord du Manitoba avec la découverte très probable des corps de Bryer Schmegelsky et Kam McLeod, les auteurs présumés d’un triple homicide, rapporte The Globe and Mail.

Ce mercredi matin, les enquêteurs ont retrouvé deux corps dans une zone de forêt dense près de Gillam, au Manitoba, à environ un kilomètre de l’endroit où ils avaient retrouvé plusieurs objets liés aux meurtres, a déclaré la commissaire adjointe de la GRC au Manitoba, Jane MacLatchy.

Après quatre jours à parcourir les broussailles et les rives denses du fleuve Nelson, leur chasse à l’homme s’est accélérée lorsque les policiers qui ont fouillé à pied ont retrouvé des corps sans vie vers 10 heures. 

Un traqueur professionnel sur les lieux

La police a pu avancer sur ses recherches grâce au guide touristique Clint Sawchuk. Ce vendredi, l’homme a aperçu un sac de couchage bleu dans le fleuve Nelson. La découverte de M. Sawchuk a amené la police à repérer une barque endommagée un peu plus tard dans la journée.

Un traqueur professionnel a été amené pour aider la GRC dans ses fouilles. Il était présent lorsque les corps ont été retrouvés près du rivage, a déclaré une source proche de l’enquête.

Des autopsies sont prévues pour confirmer l’identité et déterminer les causes du décès. Toutefois, la commissaire adjointe MacLatchy s’est dite “confiante” que ces corps soient ceux de M. Schmegelsky, âgé de 18 ans, et de M. McLeod, de 19 ans.

Peu d’éléments sur les causes des décès

Les deux hommes ont été accusés de meurtre à la mi-juillet après la mort de Leonard Dyck, 64 ans, conférencier de l’Université de la Colombie-Britannique, de l’Américaine Chynna Deese, 24 ans, et de son petit ami australien, Lucas Fowler, 23 ans. 

La découverte des corps a soulagé les habitants de Gillam et les familles des victimes. La police a déclaré avoir rassemblé des éléments de preuve substantiels mais ne dit pas comment M. Schmegelsky et M. McLeod sont entrés en contact avec les trois victimes ni pourquoi elles ont été tuées.

“Aux familles de toutes les personnes touchées par la série d’événements de ces dernières semaines: je sais que cela a été très difficile”, a déclaré la commissaire adjointe MacLatchy. La police n’a pas pu dire depuis combien de temps les corps étaient sur le site, affirmant qu’une autopsie serait nécessaire pour déterminer ces détails. 

En Colombie-Britannique, le commissaire adjoint de la GRC, Kevin Hackett, a déclaré qu’il existait “des preuves importantes” permettant d’établir un lien entre les deux suspects et les trois homicides, et que l’enquête sur ces décès se poursuit. “Il nous sera extrêmement difficile de déterminer de manière définitive le motif”, a-t-il déclaré. “De toute évidence, nous n’aurons pas l’occasion de parler avec ces personnes”, a-t-il conclu.

  1. Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Depuis son arrivée au pouvoir, il y a près de trois ans, Donald Trump dénonce inlassablement les règlementations environnementales, trop nombreuses et souvent inutiles à ses yeux. Après les ampoules à économie d'énergie, moquées lors des meetings de campagne "Make America Great Again", le président américain s'est lancé vendredi dans un nouveau combat: les mécanismes visant à économiser l'eau dans les toilettes.