Sur cette photo prise le 8 avril 2021, les membres du groupe indonésien de heavy metal Voice of Baceprot (VOB), la guitariste et chanteuse Firda Marsya Kurnia (G), la batteuse Euis Siti Aisah (C) et la bassiste Widi Rahmawati (D) posent pour des photos après une séance d'entraînement à Jakarta. - Le groupe indonésien Voice of Baceprot, qui porte le hijab et fait du headbanging, compte parmi ses fans certaines des plus grandes stars de la musique rock, mais le groupe de heavy metal entièrement féminin a dû faire face à une bataille plus difficile pour convaincre ses parents.
Plein écran
Sur cette photo prise le 8 avril 2021, les membres du groupe indonésien de heavy metal Voice of Baceprot (VOB), la guitariste et chanteuse Firda Marsya Kurnia (G), la batteuse Euis Siti Aisah (C) et la bassiste Widi Rahmawati (D) posent pour des photos après une séance d'entraînement à Jakarta. - Le groupe indonésien Voice of Baceprot, qui porte le hijab et fait du headbanging, compte parmi ses fans certaines des plus grandes stars de la musique rock, mais le groupe de heavy metal entièrement féminin a dû faire face à une bataille plus difficile pour convaincre ses parents. © AFP

Trois jeunes Indonésiennes jouent du heavy metal pour tenter d'échapper à leur destin

Trois jeunes Indonésiennes ont mis tous leurs rêves et leur énergie dans un groupe de heavy metal, applaudi par certains des plus grands noms du rock, espérant échapper à une vie de femme au foyer dans leur village.