Plein écran
La Première dame russe Svetlana Medvedeva face à "La Ceinture de la Mère de Dieu" © reuters

Trois millions de Russes défilent devant la "Ceinture de la Mère de Dieu"

Près de trois millions de pèlerins russes sont venus se recueillir en un mois devant la "Ceinture de la Mère de Dieu", une relique orthodoxe amenée du Mont Athos en Grèce, bravant le froid dans des files d'attente interminables, a affirmé lundi le patriarcat.

Plein écran
© epa
Plein écran
© afp
Plein écran
© epa
Plein écran
© afp
Plein écran
© epa

"Pendant plus d'un mois, notre peuple a eu la possibilité de se recueillir devant cette relique sacrée. Environ trois millions de personnes sont venues la voir, selon les données les plus modestes", a déclaré le patriarche russe Kirill, cité par les agences russes.
 
Cette ceinture venue d'un monastère du Mont Athos, et qui selon la légende a été portée par la Vierge Marie, possède le pouvoir de guérir de maladies graves, et peut aussi stimuler la fertilité, selon le patriarcat russe.
 
Prêtée un peu plus d'un mois à la Russie, elle est repartie lundi pour le Mont Athos, un territoire interdit d'accès aux femmes, après avoir été exposée successivement dans quatorze villes du pays.
 
Vladimir Poutine, l'ex-agent du KGB soviétique, Premier ministre et homme fort du pays, l'avait personnellement accueillie le 20 octobre à son arrivée à Saint-Pétersbourg (nord-ouest).
 
Elle était exposée depuis le 19 novembre dans la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, où selon le maire Sergueï Sobianine, près d'un million de personnes sont venues se recueillir.
 
Même le leader du Parti communiste russe, Guennadi Ziouganov, s'est rendu devant la relique, où il a souhaité que la "miséricorde de Dieu" s'associe à la mobilisation populaire à la veille des élections législatives qui se tiendront le 4 décembre, selon le site du PC. (belga)