Plein écran
© reuters

Troisième arrestation après le viol d'une Danoise en Inde

Un troisième suspect a été arrêté jeudi par la police indienne qui poursuit ses recherches de cinq autres hommes dans le cadre de son enquête sur le viol mardi soir d'une touriste danoise à New Delhi.

Plein écran
Quartier de Paharganj © reuters

L'homme, âgé de 23 ans, a été interpellé après plusieurs opérations policières dans la capitale indienne, a annoncé la police. "Notre enquête continue. Les suspects sont de jeunes hommes, pour la plupart des vagabonds. L'arrestation de deux hommes a permis d'obtenir l'identité d'autres complices que nous recherchons", a indiqué un commissaire.

Deux sans domicile fixe ont été interpellés mercredi soir, soupçonnés d'avoir participé à l'agression de la touriste qui a été violée sous la menace d'un couteau pendant pratiquement trois heures.

La victime, âgée de 51 ans, s'était approchée d'un groupe d'hommes pour demander son chemin mardi en début de soirée alors qu'elle tentait de regagner son hôtel situé dans le quartier de Paharganj, où se trouvent des établissements bon marché.

Une quinzaine de sans-abri ont déjà été entendus mercredi après avoir été interpellés dans les environs de l'agression qui s'est déroulée dans un coin reculé d'un parc près de la gare de New Delhi.

Cet incident survient quelques semaines après le premier anniversaire de la mort d'une étudiante qui avait été frappée sauvagement et victime d'un viol en réunion dans la capitale indienne, une attaque qui avait provoqué une onde de choc dans le pays tout entier.

  1. Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Quand le vol MH17 de Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur s’est crashé, c’est lui qu’on a appelé. Le sergent Rod Anderson était le commandant de la Disaster Victim Identification pour la police fédérale australienne. C’est lui qui a été chargé d’identifier les victimes et de rendre les dépouilles à leurs familles. Pour rappel, 238 personnes dont 15 membres d’équipage ont perdu la vie le 17 juillet 2014.