Plein écran
© afp

Trump fait citoyen d'honneur d'une ville albanaise

Président élu des Etats-Unis, Donald Trump est aussi depuis mercredi citoyen d'honneur de Kamza, une ville albanaise de la banlieue de Tirana, a appris jeudi l'AFP.

"Donald Trump est un modèle révolutionnaire du nouvel ordre démocratique, (...) un grand dirigeant des temps modernes", a expliqué à l'AFP Xhemal Mziu, maire de cette ville de 100.000 habitants située à quelques kilomètres du nord de Tirana.

Au lendemain d'une décision prise à l'unanimité de son conseil municipal, l'élu relève aussi que Donald Trump "a gagné sa bataille malgré les attaques des médias". Xhemal Mziu appartient à l'opposition de droite au Premier ministre Edi Rama.

Durant la campagne américaine, celui-ci n'a pas dissimulé que sa préférence allait à la candidate démocrate battue, Hillary Clinton.

Kamza est une de ces villes albanaises à l'urbanisme récent, anarchique, où viennent s'entasser des habitants des zones montagneuses, chassés par la misère.

Depuis quelques années, Xhemal Mziu rebaptise les artères de sa ville rue Paris, rue New York ou encore rue Tokyo.

L'élu a longtemps souhaité la visite, avec son épouse Carla Bruni, du Français Nicolas Sarkozy qui a une rue à son nom, à l'instar de l'Italien Silvio Berlusconi, des Américains George Bush ou encore du Britannique Tony Blair. C'est aussi le cas de l'ultra-conservatrice américaine Sarah Palin

Dure réalité
"On peut toujours fermer les yeux et rêver que l'on est à Paris ou à New York. Mais quand on les ouvre, la réalité est dure", grince Jeta, 57 ans, une mère de quatre enfants qui ne souhaite pas donner son nom.

Sur sa page Facebook, le maire de Kamza a publié une photo de lui faisant un signe de victoire, à côté de celle de Donald Trump.

  1. “Et 1, et 2, et 3 degrés”: Greta Thunberg superstar à Lausanne

    “Et 1, et 2, et 3 degrés”: Greta Thunberg superstar à Lausanne

    La militante du climat Greta Thunberg a participé vendredi dans la ville suisse de Lausanne à une nouvelle manifestation pour le climat, avant de participer la semaine prochaine au Forum économique mondial de Davos. La jeune activiste de 17 ans a fait son apparition en fin de matinée, entourée de milliers de jeunes scandant des slogans tels que "Pas de nature, pas de futur" ou encore "Et 1, et 2, et 3 degrés. C'est un crime contre l'humanité!", en référence au réchauffement climatique.
  2. Le procès en destitution de Trump a débuté: “C’est une mascarade”

    Le procès en destituti­on de Trump a débuté: “C’est une mascarade”

    Du silence, des serments et de la gravité: le Sénat a ouvert solennellement jeudi le procès en destitution de Donald Trump, le troisième président de l’histoire des Etats-Unis confronté à telle avanie. “C’est une mascarade, c’est une honte”, a tonné le milliardaire républicain, tout en affichant son optimisme sur une issue rapide à cet épisode qui entache sa campagne de réélection. “Ca devrait aller très vite...”, a-t-il espéré, en comptant sur la majorité républicaine du Sénat pour être acquitté sans avoir à subir de longs débats.