Plein écran
© EPA

Trump lance sa campagne pour 2020

“Quatre ans de plus!”: Donald Trump a lancé mardi en Floride, sous les cris d’une foule enthousiaste, sa campagne 2020 pour tenter de décrocher un second mandat après sa victoire-surprise de 2016.

Cravate rouge, le milliardaire républicain a fait son entrée, accompagné de sa femme Melania, dans l’Amway Center d’Orlando devant des milliers de fans portant l’emblématique casquette rouge “Make America Great Again”.

Donald Trump a loué mardi la santé de l’économie américaine dès les premières minutes de son discours. “Notre pays avance, prospère et est en pleine croissance maintenant, et franchement, il s’envole vers de nouveaux sommets incroyables”, a déclaré le républicain devant quelque 20.000 supporteurs à Orlando. “Le monde entier envie notre économie, qui est peut-être la meilleure économie de l’Histoire de notre pays”.

L’impétueux président américain, en position très délicate dans les sondages, sait qu’il devra s’imposer dans le “Sunshine State” s’il veut se maintenir huit ans au pouvoir comme ses trois prédécesseurs, Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton.

Plein écran
© AP

Aucun suspense sur le fond: l’ancien homme d’affaires de New York, en campagne permanente, n’a jamais fait mystère de sa volonté de se représenter.

Mais ce rassemblement lui donne l’occasion de capter toute la lumière, avant une séquence qui sera plus favorable à ses adversaires démocrates. Il a attaqué ceux-ci au cours de son discours, assurant que les démocrates étaient “guidés par la haine”. Il a promis de “déporter” des “millions” de personnes illégales aux USA.

Celui qui s’est présenté en 2016 comme le candidat anti-système et anti-élites semble déterminé à conserver le ton et la posture de l’outsider, mais l’équation n’est pas la même après plusieurs années au pouvoir. Il a une fois encore dénoncé mardi les grands médias américains, qu’il a qualifiés de “Fake News”, quelques secondes après le début de son discours.

“J’ai dit que c’était une très grande salle pour un mardi soir, et j’ai dit, vous savez, si nous avons trois ou quatre sièges vides, les ‘Fake News’ vont titrer ‘il n’a pas rempli la salle’”, a moqué le président américain à Orlando, devant une marée de casquettes rouges.

Plein écran
© AP
  1. Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Donald Trump: "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois!"

    Depuis son arrivée au pouvoir, il y a près de trois ans, Donald Trump dénonce inlassablement les règlementations environnementales, trop nombreuses et souvent inutiles à ses yeux. Après les ampoules à économie d'énergie, moquées lors des meetings de campagne "Make America Great Again", le président américain s'est lancé vendredi dans un nouveau combat: les mécanismes visant à économiser l'eau dans les toilettes.