Plein écran
© afp

Un ado retrouvé pendu chez lui, "pieds et mains liés"

UpdateUn adolescent de 13 ans a été retrouvé mercredi mort par strangulation, attaché à son lit et "pieds et mains liés", à Chantemerle-les-Blés, une localité du Centre-Est de la France, suscitant la perplexité des enquêteurs qui envisagent un suicide ou un jeu qui aurait mal tourné.

C'est le père de famille qui, rentrant déjeuner à la maison, a découvert le corps sans vie de son fils dans sa chambre, selon une source judiciaire. Selon les premiers éléments de l'enquête, la corde utilisée "semble être une sangle servant à fixer les valises sur une galerie de voiture", a-t-on précisé de même source.

Le mystère planait toutefois sur les circonstances exactes de sa mort. Comment l'adolescent a-t-il pu mourir par strangulation sur un simple lit au sol, tout en ayant les pieds et les mains entravés? A-t-il agi seul ou avec l'aide d'autres personnes? A-t-il voulu se suicider ou est-ce un jeu qui a mal tourné? "On va essayer de le déterminer", a déclaré à l'AFP le parquet précisant qu'un médecin légiste était attendu sur place. La thèse de l'homicide semble a priori écartée.

La jeune soeur de la victime se trouvait dans une pièce voisine, au moment du drame, alors que la mère de famille était au travail. "Mais on pense qu'elle n'a rien vu", a souligné le parquet.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie et des spécialistes de l'identification criminelle ont été dépêchés dans cette commune rurale d'un millier d'habitants.

  1. Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Le jour où le vol MH17 s’est crashé, c’est lui qui a été chargé de rassembler les restes des corps des victimes

    Quand le vol MH17 de Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur s’est crashé, c’est lui qu’on a appelé. Le sergent Rod Anderson était le commandant de la Disaster Victim Identification pour la police fédérale australienne. C’est lui qui a été chargé d’identifier les victimes et de rendre les dépouilles à leurs familles. Pour rappel, 238 personnes dont 15 membres d’équipage ont perdu la vie le 17 juillet 2014.