Plein écran
This photo taken on April 27, 2019 shows an aerial view of Mount Everest (centre R) taken during a flight from Nepal to Bhutan. (Photo by Sarah LAI / AFP) © AFP

Un alpiniste décède sur le Mont Everest

Un alpiniste américain est décédé au cours de sa descente du sommet du Mont Everest, a indiqué jeudi un responsable du tourisme local. Il s'agit de la troisième victime du toit du monde au cours de cette saison de printemps, qui court d'avril à mai.

Le grimpeur de 55 ans a péri sur le versant sud de la montagne himalayenne, située à la frontière entre le Népal et le Tibet.

Un alpiniste irlandais est également présumé mort après une chute dans la "zone de la mort", au-dessus des 8.000 mètres. Cet zone doit son surnom au fait qu'en raison de l'altitude, le fonctionnement des organes se détériore inexorablement. Le temps qu'un grimpeur y passe doit donc être réduit au minimum nécessaire.
Un Indien est aussi décédé lors de sa descente du sommet, la semaine dernière.

Deux-cents grimpeurs ont atteint mercredi le toit du monde, à 8.848 mètres d'altitude, selon le responsable local. Les conditions d'escalade ont été particulièrement difficiles cette année, avec de fortes chutes de neige et des vents de grande intensité.