Illustration du port de Beyrouth, détruit par l'explosion de 2750 tonnes de nitrate d'ammonium - Septembre 2020.
Plein écran
Illustration du port de Beyrouth, détruit par l'explosion de 2750 tonnes de nitrate d'ammonium - Septembre 2020. © AP

Un an après l’explosion à Beyrouth, l’enquête freinée par des interventions politiques

Un an après l'explosion meurtrière au port de Beyrouth, malgré l'ampleur d'une tragédie qui a traumatisé le Liban, aucun responsable n'a été traduit en justice et l'enquête piétine, obstruée par les interventions politiques.