Plein écran
© AFP

Un attentat “type 11 septembre” déjoué récemment en France

Mise à jourLe ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a affirmé jeudi qu’un “60ème attentat” avait été déjoué depuis 2013, avant la tuerie à la préfecture de police de Paris le 3 octobre, et qu’il s’agissait d’un projet de détournement d’avion.

Il n’y a “pas eu d’attentat déjoué depuis le 3 octobre”, a-t-il dit, en réponse à une question, lors de l’émission “Vous avez la parole” sur France 2.

En revanche, a ajouté le ministre, “juste avant” cette date un 60ème attentat a été déjoué” depuis 2013 par les services de renseignement. Il s’agissait, a-t-il dit, “d’un individu qui voulait s’inspirer du 11 septembre” 2001 aux Etats-Unis.

Comme on lui demandait si cette personne voulait détourner un avion, il a répondu: “C’était son projet. Il était en train de s’organiser comme cela”. Cet individu a été interpellé par les forces de l’ordre, a-t-il précisé, sans plus de détails.

Selon une source judiciaire, un homme a été mis en examen le 26 septembre pour “association de malfaiteurs terroriste” et écroué. Une source proche du dossier a quant à elle confirmé qu’il lui était notamment reproché d’avoir envisagé de détourner un avion.

  1. Didier Raoult contre-attaque et dénonce "une étude foireuse et délirante”
    Play

    Didier Raoult con­tre-attaque et dénonce "une étude foireuse et délirante”

    Malgré la nouvelle étude d’ampleur qui vient d’être publiée, où l’inefficacité, et même la dangerosité, de l’hydroxychloroquine dans la lutte contre le coronavirus est constatée, Didier Raoult n’a pas changé d’avis. S’appuyant sur ce qu’il a observé dans son Institut, le professeur marseillais dénonce “une étude foireuse” et réaffirme que ce traitement “sauve beaucoup de gens”.