Plein écran
Le parking de la crèche de Jacksonville où le bébé de quatre mois a été retrouvé inanimé après un "coup de chaleur" © DR

Un bébé meurt dans un van en plein soleil

Le directeur d’une crèche de Floride a été arrêté pour négligence mortelle hier. Darryl Ewing, 56 ans, a en effet laissé une petite fille âgée de quatre mois dont il avait la responsabilité dans un minibus devant l’établissement de pré-gardiennat de Jacksonville. 

Une employée de la Ewing’s Love & Hope Preschool and Academy a retrouvé le bébé inconscient à l’arrière du van dans une chaleur étouffante. La fillette avait en réalité été abandonnée par mégarde dans le véhicule non ventilé durant au moins cinq heures, suffoquant alors que la température extérieure dépassait les 33 degrés. Dans un espace clos comme cette voiture, les températures allaient bien au-delà. 

“L’enfant est décédé d’un coup de chaleur”, a confirmé l’assistant du shérif, Brian Kee. Le nom de l’enfant n’a pas été divulgué, et le nourrisson de quatre mois était le seul enfant resté dans le van. Selon la police, le bébé a été laissé dans le véhicule à 8 heures du matin et découvert à 13 heures par l’employée. Les enquêteurs ont établi que Darryl Ewing, par ailleurs directeur de la crèche, était le conducteur du minibus ce jour-là et était donc chargé de faire monter les enfants à bord et de les déposer à bon port. 

Panique après un appel anodin de la mère

“Il était le seul adulte à bord et donc le seul employé en charge des enfants durant ce trajet jusqu’à la crèche. Le suspect a garé son van devant l’établissement, y laissant le bébé dans son siège-auto sans surveillance sur la troisième rangée de sièges passagers”, a ajouté Brian Kee dans sa déclaration. 

Selon la police, c’est une employée de la crèche qui a fait la macabre découverte vers 13 heures après avoir réalisé que l’enfant devait être resté dans le van de son supérieur. La mère venait d’appeler pour régler le départ de l’enfant après sa journée quand le personnel a répondu que l’enfant n’était jamais parvenu jusqu’au centre le matin-même. En panique après l’échange téléphonique avec la mère, la puéricultrice a couru vers le véhicule de transit, découvert la fillette inanimée et prévenu les secours, en vain. “Après enquête, nous avons découvert que le suspect, tenu de tenir à jour une liste détaillée des enfants embarqués puis déposés au centre, avait failli à son devoir”, a déploré Brian Kee. 

Erreur dans la liste d’embarquement

Concrètement, une confusion est à l’origine du drame: le conducteur a indiqué avoir embarqué les deux grandes soeurs de la victime, mais pas le bébé. La décharge signée par les parents stipulait pourtant que les trois enfants avaient été emmenés. Au moment de faire descendre les enfants, il a consulté sa liste et n’y a pas vu le nom du bébé. Il n’a pas vérifié que les banquettes étaient vides et a regagné la crèche. Cette négligence mortelle lui a valu d’être incarcéré.

KidsAndCars.org, l’association qui milite pour une plus grande vigilance lors du transport d’enfants en voiture, est en émoi: “Nous sommes dévastés. Il faut faire plus pour éviter de tels drames”, a imploré sa directrice, Amber Rolllins, qui milite pour l’installation de systèmes de détection et d’alarme dans les voitures. “Cela ne peut plus continuer à arriver semaine après semaine, année après année alors que la solution technologique est à portée de main”.  Au moins 52 enfants sont décédés dans des circonstances similaires l’an dernier aux Etats-Unis, le plus souvent alors que leurs parents étaient les conducteurs. Pas plus tard que samedi, un bébé est décédé d’un coup de chaud en voiture à Indianapolis. 

Des niveaux mortels en 10 minutes

Lorsque la température extérieure est de 35 degrés, la température intérieure d’une voiture non climatisée et fermée grimpe à 47 degrés en 30 minutes à peine. Même lorsque la température extérieure de 26 degrés, la température intérieure monte à des niveaux mortels en moins d’un quart d’heure. Les enfants en bas-âge sont particulièrement fragiles à ces coups de chaleur et ne doivent en aucun cas être laissés seuls en voiture, même pour un court moment.