Image d'illustration.
Plein écran
Image d'illustration. © Pexels

Un Belge de 23 ans aux soins intensifs après avoir sauté ivre dans une piscine en Italie

Un jeune homme belge de 23 ans se trouve dans l’unité de soins intensifs d’un hôpital de la ville de Piacenza, dans le nord de l’Italie. Selon ses amis, il a bu trop de bière et a ensuite plongé dans la piscine de leur villa de vacances. C’est ce que rapporte le journal local Il Piacenza.

  1. Des dégâts à cause de feux d'artifice ou d'actes de vandalisme pendant les fêtes : que faire ? Et quand êtes-vous assuré ?
    Independer

    Des dégâts à cause de feux d'artifice ou d'actes de vandalisme pendant les fêtes : que faire ? Et quand êtes-vous assuré ?

    Pendant les fêtes de fin d’année, vous avez plus de chances de subir des dégâts causés par des nuisances, petites ou importantes. Que faire si votre voiture garée est endommagée par des vandales ? Et êtes-vous assuré si une fusée de feu d’artifice atterrit sur votre toit ? Independer.be vous conseille par rapport aux 3 situations les plus courantes.
  2. Promos folles au pays des télécoms : offrez-vous un abonnement internet moins cher pour Noël
    Montelco

    Promos folles au pays des télécoms : of­frez-vous un abonnement internet moins cher pour Noël

    Les vacances de Noël approchent. Cela signifie non seulement que vous et vos enfants serez plus souvent à la maison, mais aussi que vous serez beaucoup plus souvent sur internet pour jouer et regarder des films de Noël en streaming, par exemple. Comment garantir une connexion internet suffisante pour toute la famille ? Et à quoi devez-vous faire attention au moment de souscrire un abonnement ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  3. François Fillon sous la menace d’un nouveau procès pour “emploi fictif”

    François Fillon sous la menace d’un nouveau procès pour “emploi fictif”

    Après le “PenelopeGate”, l’ex-Premier ministre français et candidat à l’élection présidentielle de 2017, François Fillon, pourrait se retrouver à nouveau devant la justice pour “emploi fictif” et “détournement de fonds publics”, indique BFMTV. La raison? Les conditions dans lesquelles il a employé l’écrivain Maël Renouard, l’un de ses assistants parlementaires entre 2013 et 2015. L’enquête du parquet national financier (PNF) vient d’être bouclée.