Plein écran
© Facebook @Stuart Hutchison

Un chien meurt 15 minutes après le décès de son jeune maître atteint d'un cancer

Un jeune homme atteint d’un cancer et son chien sont morts à quinze minutes d'intervalle. Stuart Hutchison se battait contre une tumeur au cerveau depuis 2011. Malheureusement, cet Écossais de 25 ans a perdu son combat contre la maladie au début du mois. Un quart d’heure après son décès, son fidèle compagnon est également mort.

En 2011, alors qu’il était âgé de 17 ans, Stuart Hutchison a appris qu’il était atteint d’une tumeur au cerveau. Avec le soutien de sa famille, le jeune homme s’est battu courageusement contre la maladie, jusqu’à faire une rechute en 2014. Après avoir subi une opération, et de nombreuses séances de chimiothérapie, il pensait être sur la voie de la guérison. Mais en 2018, les médecins ont découvert que le cancer s’était propagé dans ses os et son bassin. 

Après un long combat, Stuart est finalement décédé le 11 août dernier chez lui, entouré de tous ses proches. Quinze minutes plus tard, son bouledogue français, Néron, est également mort alors qu'il n’avait que deux ans. “Stuart est décédé vers 13h15 ce jour-là, et Néron est mort environ 15 minutes plus tard. Il avait trois chiens, mais il avait un lien particulier avec Néron. Ils étaient toujours ensemble”, a expliqué sa mère, Fiona Conaghan, au journal britannique Metro. 

Rechute

En mars de l’année dernière, les médecins avaient annoncé à Stuart que la chimiothérapie avait enfin fonctionné, et qu’il y avait une chance pour qu’il s’en sorte. Pour fêter cette bonne nouvelle, le jeune homme et son épouse sont partis en voyage en Espagne deux mois plus tard. Sur place, Stuart a ressenti une terrible douleur à la main. De retour en Écosse, il s’est rendu à l’hôpital pour faire un scanner. Il a alors appris que le cancer avait “pris le contrôle de tout son cerveau et s’était étendu à ses os et à son bassin”, a expliqué Fiona. 

Le mois dernier, Stuart est retourné chez ses parents pour finir ses jours paisiblement. "Nous l’avons ramené chez nous (...) parce qu’il voulait mourir là où il est né. On s’occupait de lui à la maison”. Quatre semaines plus tard, il est décédé, entouré de sa famille. “On s’y attendait, mais c’est quand même un choc et un traumatisme quand ça finit par arriver”, a confié sa maman.

Au même moment, le père de Danielle, qui était retourné au domicile du couple pour récupérer les lunettes de la jeune femme, a remarqué que leur chien, Néron, se comportait bizarrement. “Il l’a emmené chez le vétérinaire en urgence. Là-bas, on lui a dit que le chien s'était fracturé la colonne vertébrale. Pourtant, il allait très bien quelques heures avant”. L’animal est finalement décédé quinze minutes après la disparition de son maître. “Danielle a le cœur brisé de les avoir perdus tous les deux, mais elle est terriblement forte”, a conclu Fiona.