Plein écran
© getty

Un city trip à Budapest en hiver

Pour démarrer l'année du bon pied, rien de tel que de se programmer déjà de nouvelles escapades! Budapest est une ville qui se découvre en été comme en hiver. Située à deux heures d'avion de Bruxelles, l'idéal est de pouvoir y passer quatre à cinq jours. Froid mais sec en hiver, le climat y est assez ensoleillé. On se promène donc dans la ville en évitant les foules de touristes et la chaleur qui, en été, peut être caniculaire! La ville est divisée par le Danube en deux parties, Buda et Pest mais de nombreux ponts traversent le fleuve pour circuler d'une partie à l'autre de la ville.

Le passé tumultueux de la capitale se reflète dans la présence de nombreux vestiges historiques et culturels. Envahi par les Huns avant d'être dominé par les Magyars, le territoire de la Hongrie actuelle a vécu sous des influences diverses. Il sera par la suite le siège de Saint-Étienne, premier roi de Hongrie, avant de subir 150 ans d'occupation turque dont témoignent encore les bains et les mosquées. Le XXe siècle ne l'épargnera point. Partie démantelée de l'empire austro-hongrois, la Hongrie gagnera son indépendance à la fin de la première guerre mondiale.

Les thermes
Présents partout dans la capitale, les thermes sont une véritable institution datant, pour certaines, de l'époque romaine. Placés près de sources thermales, ils se sont fortement développés sous l'occupation turque au point que la cité en compte aujourd'hui plus d'une centaine. Les thermes Széchenyi sont incontestablement les plus grands mais également les plus fréquentés.

Plein écran
Les bains de Széchenyi à Budapest. © getty

La grande synagogue
C'est en fait la plus grande synagogue d'Europe et la deuxième plus grande au monde! Mêlant architecture mauresque, chrétienne, judaïque et orthodoxe, elle est pour le moins originale. Elle abrite en son sein un musée juif, un mémorial ainsi que les pierres tombales des juifs qui périrent dans le ghetto de Budapest.

Le parlement
Construit le long du Danube, il fut en son temps le plus grand Parlement du monde. Aujourd'hui, il est accessible aux visiteurs en dehors des sessions parlementaires et conserve précieusement les joyaux des anciens rois de Hongrie. Un peu plus loin, sur les quais, s'alignent des paires de chaussures. Elles symbolisent les juifs qui furent assassinés à cet endroit.

Le grand marché central
Conçu par Gustave Eiffel, on y trouve toutes sortes de spécialités hongroises. Produits alimentaires ou petites boutiques de souvenirs, on aime se perdre dans le dédale de ses allées. On y va, notamment, pour acheter du paprika!

Plein écran
Le Parlement. © getty

Le château et ses environs
Sur les collines, côté Buda de la ville, on accède à pied ou via le funiculaire au château et à son quartier historique. Les petites rues pavées renvoient dans le passé tandis que la vue s'ouvre sur le Danube et, au-delà, sur Pest.

Situé sous le château, construit dans les cavernes qui parcourent la roche, se trouve un hôpital. Le bien nommé Hospital in the Rock fut construit en 1939 comme un abri de guerre. Il a aujourd'hui été transformé en musée, plus vrai que nature avec sa collection d'objets comme autant de témoignages des activités de l'époque.

Plus loin, en restant du même côté du fleuve, on grimpe le Mont Gellért pour rejoindre la Statue de la Liberté et la citadelle. En redescendant, avant de retraverser le pont, on en profite pour faire une pause aux fameux bains Gellért.

Plein écran
Patinage sur glace aux abords du château. © getty