Plein écran
© AP

Un conseiller de Trump avait mis en garde dès janvier contre une grave pandémie

Un proche conseiller du président américain Donald Trump avait mis en garde dès fin janvier contre une pandémie de coronavirus qui pouvait coûter la vie à des centaines de milliers d'Américains, rapporte mardi la presse américaine. La population risquait de se retrouver "sans défense" face au virus, avait écrit ce conseiller, Peter Navarro, au conseil de sécurité de la Maison-Blanche. Donald Trump estimait encore début mars que le virus ne devait pas susciter l'inquiétude aux Etats-Unis.