afp
Plein écran
© afp

Un élu UMP évoque "la couleur" d'une sénatrice

Un incident a éclaté jeudi au Sénat lors de l'examen du projet de loi sur le mariage homosexuel, le sénateur UMP Bruno Retailleau s'en prenant à "la couleur" de la sénatrice écologiste Esther Benbassa. "Nous n'avons pas la même couleur politique. D'ailleurs d'autres couleurs non plus", a lancé le sénateur de Vendée, ancien villiériste, à la sénatrice, alors que l'examen du texte se déroule dans une ambiance particulièrement tendue.

  1. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  2. Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers
    Montelco

    Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers

    64 % des Belges ont un forfait télécom. La plupart choisissent un forfait avec l’internet fixe, la téléphonie fixe, la télévision et les services mobiles. C’est ce qui ressort des chiffres les plus récents de l’IBPT, le chien de garde fédéral des télécoms. Quel est le « pack quadruple play » le moins cher ? Et quelle offre est la meilleure si vous n’avez pas besoin de la télévision ou d’une ligne fixe ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  3. "Voici le visage de l'homophobie"

    "Voici le visage de l'homopho­bie"

    Agressé dans la nuit de dimanche dans la XIXe arrondissement de Paris pendant qu'il rentrait chez lui bras dessus bras dessous avec son compagnon, Wilfred a posté sur le net une photo de son visage tuméfié, un cliché qui représente pour lui "le visage de l'homophobie". Alors que la France est en plein débat sur le mariage pour tous, l'image fait depuis deux jours le tour des réseaux sociaux et suscite de nombreuses réactions de soutien, dont celle du maire de Paris Bertrand Delanoë, qui a évoqué "de la colère et de la tristesse". Deux plaintes contre X ont été déposées lundi.