Le village de Santa Fiora offre jusqu'à 200 euros aux télétravailleurs désireux de s'y installer.
Plein écran
Le village de Santa Fiora offre jusqu'à 200 euros aux télétravailleurs désireux de s'y installer. © Getty Images

Un emploi sous le soleil? Ces villes italiennes vous paient pour y faire du télétravail

Pandémie de coronavirus oblige, le télétravail est à l’ordre du jour pour de nombreux employés. Mais pourquoi se contenter de travailler à la maison quand on peut le faire dans un endroit idyllique? Pour tenter d’attirer de nouveaux visiteurs, les villages italiens de Santa Fiora, en Toscane, et de Rieti, dans le Latium, sont prêts à payer jusqu’à 50 % du loyer de toute personne qui décidera d’y emménager et d’y faire du télétravail à long terme.

  1. Une adolescente atteinte du syndrome de Down écartée de la photo de groupe des pom-pom girls de son école

    Une adolescen­te atteinte du syndrome de Down écartée de la photo de groupe des pom-pom girls de son école

    Morgyn Arnold, 14 ans, est une adolescente originaire de l’Utah. La jeune fille est née avec le syndrome de Down. Mais pour son dernier jour d’école de l’année, elle a dû faire face à une grosse déception. À son grand étonnement, elle ne figurait pas sur la photo des filles de l’équipe de pom-pom girls, dont elle est le manager. L’adolescente a volontairement été oubliée sur les photos.