Un enfant tué par le chien de sa famille

La RéunionUn garçon de 7 ans a été mortellement mordu par le chien de sa famille samedi en début de soirée à Bois-de-Nèfles, sur les hauteurs de Saint-Denis, à La Réunion, a-t-on appris auprès des pompiers.

Cette mort porte à plus de vingt le nombre de personnes tuées par des chiens depuis 2000 en France. Parmi elles, une douzaine d'enfants. L'accident dans cette île de l'Océan indien, dont les circonstances restent à déterminer, est survenu alors que le jeune garçon se trouvait dans le jardin de sa maison. C'est un voisin de la famille qui a trouvé l'enfant inanimé après avoir été mordu par le chien. Il a donné l'alerte, selon des témoins. Rapidement parvenus sur place, les secours ont tenté de ranimer le jeune garçon, mais en vain. Son décès a été confirmé par les pompiers.

Le drame a jeté la consternation dans le quartier de Bois-de-Nèfles Sainte-Clotilde, situé sur les hauteurs du quartier du Chaudron, à la périphérie de Saint-Denis. Parmi les accidents les plus récents, en mai 2010, un petit garçon de 18 mois avait été mortellement attaqué par son berger malinois en Eure-et-Loir.

Auparavant, le 26 juin 2009, une femme de 44 ans avait été tuée par son bull-terrier à Godenvillers (Oise). Le 29 mars de la même année, une fillette de 6 ans avait été tuée par deux dogues allemands appartenant à sa famille à Grandes-Loges (Marne). En 2008, trois accidents mortels avaient été enregistrés: un garçonnet de deux ans et demi victime du rottweiler de sa famille à Charnay (Rhône), un homme de 77 ans qui avait péri après avoir été mordu par son chien dans le Haut-Rhin, et une femme de 52 ans qui avait succombé aux morsures d'un rottweiller et d'un beauceron qui l'avaient agressée au bord d'une route, près de Montpellier. Parmi les races impliquées dans des accidents antérieurs : american staffordshire terrier, bullmastiff, plusieurs rottweillers et des dogues allemands