Plein écran
Police française (illustration). © afp

Un homme s'accuse d'un meurtre, une partie de corps retrouvée

Une "partie de corps" a été découverte dimanche dans les Vosges, où d'importantes recherches étaient engagées depuis vendredi pour tenter de retrouver un trentenaire qu'un homme s'accusait d'avoir tué, a-t-on appris auprès du parquet.

"Une partie de corps a été retrouvée" dans usine désaffectée de Nomexy et il y a "de très fortes chances qu'il s'agisse de la victime", a expliqué à l'AFP le procureur de la République à Epinal, Nicolas Heitz, précisant que des analyses étaient en cours pour le déterminer avec certitude. 

Un homme est en garde à vue dans cette affaire. Il devrait être présenté lundi à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen, a ajouté M. Heitz. Selon Vosges Matin, ce quadragénaire s'était rendu spontanément à la gendarmerie de Châtel-sur-Moselle vendredi et avait indiqué avoir tué et démembré un homme d'une trentaine d'années.

  1. Un “guérisseur” allemand ne devrait pas aller en prison suite aux décès de 3 patients dont une Belge

    Un “guérisseur” allemand ne devrait pas aller en prison suite aux décès de 3 patients dont une Belge

    Un tribunal de la ville allemande de Krefeld, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a condamné lundi le "guérisseur" du cancer Klaus Ross, 62 ans, à deux ans de prison avec sursis. Celui dont le centre pour le traitement du cancer a été fermé il y a quelques années est tenu pour responsable de la mort de trois patients, dont une femme belge. Le ministère public allemand avait requis une peine de trois ans de prison.