Illustration
Plein écran
Illustration © thinkstock

Un hôtel poursuit un client suite à une critique sur Tripadvisor

Désormais, avant de réserver un hôtel, il est coutume d'aller jeter un oeil sur Tripadvisor pour s'assurer de son choix. C'est pourquoi les avis négatifs peuvent réellement porter atteinte aux hôteliers, qui sont pour ainsi dire dépourvus de contrôle face à ce mode d'expression. Si les consommateurs semblent l'ignorer, ils n'échappent cependant pas à la loi qui protège de la diffamation mais encore faut-il pouvoir la prouver.

Après son passage en avril dernier à l'Hôtel Québec, situé à Sainte-Foy au Québec, Laurent Azoulay publie un avis sur le site Tripadvisor (voir ci-dessous) dans lequel il donne la cote "Horrible" à l'établissement, rapporte le Huffington Post. Il y détaille son séjour, se plaignant d'avoir été réveillé en pleine nuit à cause de punaises de lit dont la chambre était infestée. "Si vous ne voulez pas passer la nuit à vous gratter, allez autrepart, vous ferez une  faveur à vous-même et aux gens que vous aimez! Faites-moi confiance... et c'est pour cette raison qu'internet est un outil génial", conclut le client mécontent.

L'hôtel reconnaît la présence de punaises
L'Hôtel Québec n'a pas admis l'avis de Laurent, qui selon lui relève de la diffamation, et demande au client de fournir des preuves de ce qu'il avance. Il réclame à Laurent Azoulay l'équivalent d'environ 70.000 euros de dommages et intérêts ainsi que le retrait de sa critique. Mais difficile d'accuser le client mécontent de diffamation, lorsque l'hôtel lui-même reconnaît la présence de punaises de lit: "L'Hôtel Québec assure que la chambre de Laurent Azoulay est la seule dans tout l'établissement à avoir été affectée par des punaises de lit. Aucune autre punaise n'a été rapportée depuis", écrit le quotidien québecquois La Presse.

De son côté, Laurent Azoulay a refusé de retirer son avis sur Tripadvisor et affirme détenir des photos des piqûres des punaises de lit ainsi qu'une vidéo des bestioles. Il semble donc erroné de parler de diffamation dans cette affaire.

Mauvaise gestion de crise
Finalement, la plainte déposée par l'hôtel -et qui semble avoir peu de chance d'aboutir- a contribué à médiatiser davantage l'affaire, bien plus que si l'hôtelier avait géré cette crise en dialoguant avec le client mécontent directement sur Tripadvisor, comme le font la plupart de ses confrères.

Plein écran
© Capture d'écran de Tripadvisor