Un journaliste invite Matteo Salvini à se suicider

Un journaliste de la radio publique RAI a invité Matteo Salvini, le chef de la Ligue (extrême droite) à se suicider, provoquant une vague de solidarité en faveur du leader souverainiste ainsi que l'ouverture d'une enquête à son égard.

Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© AFP

Évoquant la décision de M. Salvini début août de faire chuter le gouvernement que la Ligue avait formé avec le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), Fabio Sanfilippo de Radio1, lui a adressé sur Facebook un message assassin.

“Tu t’es pendu tout seul”

"Tu t'es pendu tout seul. Tu vas perdre 20 à 25 % des intentions de votes, tu le sais? Et que vas-tu faire? Tu n'as pas de travail, tu ne sais rien faire, tu n'as pas un siège de député européen, tu as perdu le poste de ministre", a écrit M. Sanfilippo sur sa page Facebook, selon le quotidien La Repubblica de samedi, le message ayant été depuis effacé. "C'est vrai tu es au Parlement (M. Salvini est sénateur, ndlr) mais avec la vie que tu avais l'habitude de mener, d'ici six mois tu vas te tirer dessus mon ennemi", a conclu le journaliste, selon la même source.

Soutien de ses adversaires

La RAI a annoncé l'ouverture d'une enquête tandis que le principal adversaire politique de M. Salvini, le Parti démocrate (PD, centre-gauche) qui a remplacé la Ligue au gouvernement, lui a apporté son soutien. "Ces attaques contre Salvini sont graves et inacceptables", a réagi le député PD Michele Anzaldi.

Matteo Renzi solidaire

Matteo Renzi, ex-chef du gouvernement italien de gauche a estimé qu’une “limite de décence et de respect humain aurait dû être respectée par ce journaliste de la RAI” et qu'une personne “payée avec l'argent des Italiens évoquant le suicide d'un adversaire devrait avoir honte”.

Plein écran
Capture d'écran © Twitter
  1. Londres a refusé de débloquer 170 millions d'euros pour sauver Thomas Cook

    Londres a refusé de débloquer 170 millions d'euros pour sauver Thomas Cook

    Le voyagiste britannique Thomas Cook a demandé au gouvernement de débloquer 150 millions de livres sterling (170 millions d'euros) pour un plan de sauvetage de l'entreprise mais Londres n'a pas accédé à cette demande. "C'est beaucoup d'argent du contribuable", a déclaré dans la nuit de dimanche à lundi le premier ministre Boris Johnson à l'agence PA. "La population remarquera qu'il y a ici un risque moral, au cas où d'autres entreprises se retrouveraient confrontées à de telles difficultés économiques.”
  2. Un trisomique décède dans un véhicule en pleine chaleur

    Un trisomique décède dans un véhicule en pleine chaleur

    Un trentenaire américain atteint du syndrome de Down est décédé en mai dans une camionnette en pleine chaleur, à Seminole, en Floride, alors que la personne qui devait s’occuper de lui s’était endormie sur le siège passager après avoir ingéré de la drogue, ont relaté samedi les médias outre-Atlantique. Arrêté vendredi pour homicide involontaire aggravé, l’employé a été relâché le lendemain après avoir versé une caution de 50.000 dollars (soit 45.000 euros environ), mais il comparaîtra devant la justice ultérieurement.