AFP
Plein écran
© AFP

Un lien “plausible mais non confirmé” entre le vaccin AstraZeneca et les caillots sanguins, selon l’OMS

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé mercredi que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme effet secondaire "très rare" du vaccin AstraZeneca contre la Covid-19, tout en estimant que la balance bénéfice/risque reste "positive". D’après l’OMS, il y a un lien “plausible mais non confirmé” entre le vaccin anti-Covid d’AstraZeneca et l’apparition d’une forme rare de caillots sanguins.

  1. Vaccin AstraZeneca et thrombose: le risque de caillots sanguins doit être ajouté à la liste des effets secondaires rares, estime l’EMA

    Vaccin AstraZene­ca et thrombose: le risque de caillots sanguins doit être ajouté à la liste des effets secondai­res rares, estime l’EMA

    L’Agence européenne des médicaments (EMA) s’est exprimée ce mercredi à 16h sur le lien potentiel entre le vaccin anti-Covid d’AstraZeneca et la formation de caillots sanguins. Le régulateur européen a estimé que les risques de thrombose devraient être ajoutés aux effets secondaires rares mais maintient que la balance bénéfice/risque reste positive. L’EMA n’a, en outre, pas identifié de facteurs de risque spécifiques, “tels que l’âge, le sexe ou des antécédents médicaux”: ces complications sont en effet "observées à tous les âges”, a souligné l’Agence.