Plein écran
© USCG Southeast

Un marin profite de sa lune de miel pour tuer sa femme: les photos accablantes

Des images révélées par le procureur démontrent qu'un marin britannique a percé des trous dans son bateau pour assassiner son épouse durant leur lune de miel.

Plein écran
© US Coast Guard
Plein écran
© US Coast Guard
Plein écran
© Facebook
Plein écran
© USCGSoutheast

Nous vous en parlions ici, deux jeunes mariés étaient partis en mai 2017 pour un séjour en catamaran dans les Caraïbes. Leur lune de miel devait être inoubliable mais la mariée a disparu en mer lors d'un prétendu accident. Pendant le naufrage, Lewis Bennett, le marin anglo-australien, avait étrangement trouvé le temps d'embarquer le service à thé et quelques provisions sur le radeau de sauvetage, sans se soucier de son épouse. Aujourd'hui, l'enquête a révélé qu'il était à l'origine de la disparition de sa femme.

Destruction
Les enquêteurs ont découvert que la coque du catamaran avait été endommagée de l'intérieur et que les hublots situés sous la ligne de flottaison avaient été ouverts pour couler le bateau. Le mari avait tout prévu avant leur embarquement.

Le corps n'a jamais été retrouvé
Lorsqu'il est arrivé sur la côte, le marin était inconsolable, prétendant que le bateau avait pris l'eau dans un lieu imprécis, entre l'île de Cuba et la Floride. Ils étaient à l'intérieur quand l'eau a commencé à monter. Les garde-côtes ont fouillé la zone pendant quatre jours mais le corps d'Isabella Hellmann n'a jamais été retrouvé.

La déclaration rapide du décès
De retour aux États-Unis où le couple vivait, Lewis Bennett a rapidement emmené sa fille au Royaume-Uni, auprès de sa famille. Il a également interdit à la famille de son épouse de voir l'enfant. Il a rapidement déclaré le décès de sa femme afin de pouvoir toucher sa part sur une maison située en Floride et d'avoir accès à ses comptes bancaires. 

Un couple en froid
Les proches du couple ont révélé que les mariés se disputaient depuis la naissance de leur fille, Emilia, en 2016. L'un des procureurs a supposé que la mort de sa femme allait permettre à Lewis Bennett de vivre "plus tranquillement" et de "mener la vie qu'il voulait". Le meurtre était également une promesse d'un accès rapide à l'héritage.

Des aveux
En novembre dernier, Lewis Bennett a avoué avoir tué sa femme. Sa peine doit être annoncée au tribunal de Miami mardi prochain. Accusé de meurtre au deuxième degré, il pourrait être condamné à huit ans de prison. Ses aveux joueront en sa faveur. Mais en publiant les photos du dossier, le procureur espère que le juge infligera la peine maximale.