L'Italie est durement touchée par l'épidémie de coronavirus.
Plein écran
L'Italie est durement touchée par l'épidémie de coronavirus. © afp

Un médecin italien raconte: “Le pire, ce sont les gens qui meurent seuls et qui supplient pour pouvoir dire au revoir à leurs enfants”

Le docteur Francesca Cortellaro est chef du service des urgences de l’hôpital San Carlo Borromeo près de Milan. Ce qu’elle vit au plus fort de l’épidémie de coronavirus est indescriptible. Les patients gravement malades sont admis seuls à l’hôpital et meurent seuls parce que leurs proches sont en quarantaine. Ils peuvent parler une dernière fois à leurs proches grâce au téléphone du médecin.