Alain Colombié, 61 ans, généraliste à Pomérols, près de Béziers.
Plein écran
Alain Colombié, 61 ans, généraliste à Pomérols, près de Béziers. © Facebook

Un médecin pose nu pour dénoncer le sort des soignants, traités comme “de la chair à canon”

Un médecin généraliste d'un village du sud de la France a posé nu sur les réseaux sociaux pour dénoncer "une impréparation coupable" et le manque de protection des soignants, traités comme "de la chair à canon" dans la lutte contre le Covid-19.

En publiant dimanche une photo de lui dans le plus simple appareil, avec seulement un brassard blanc sur lequel est inscrit "chair à canon", Alain Colombié, 61 ans, généraliste à Pomérols a voulu, explique-t-il à l'AFP, "pousser un coup de gueule et venir à la défense de toute ma famille de personnel soignant".

"Je dénonce une impréparation coupable alors que moi je communique sur le Covid-19 depuis la fin du mois de janvier", s'indigne ce "vieux médecin" d'un village viticole qui a fait cette photo "sous le coup de la colère et de l'émotion".

Depuis le début de la crise, le manque de protection pour les soignants (masques, gel hydroalcoolique, gants, surblouses...) est un problème lancinant, et de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer l'"imprévoyance" des autorités françaises.

  1. Les Belges bienvenus en Croatie à condition de montrer une preuve de réservation

    Les Belges bienvenus en Croatie à condition de montrer une preuve de réservati­on

    Les touristes belges sont les bienvenus en Croatie mais ils doivent être en mesure de présenter les documents requis (contrat de location, acte de propriété, réservation d'hébergement, leasing d'un bateau...) à la frontière, précise l'Office du tourisme croate en Belgique pour éviter toute confusion. Les Affaires étrangères confirment dimanche mais rappellent que, côté belge, tout voyage non essentiel vers l'étranger reste pour l'instant interdit.