Un pilote du chasseur russe abattu par la Turquie est décédé

UpdateUn des deux pilotes russes qui se sont éjectés de leur avion militaire après que celui-ci a été abattu par les Turcs est mort, selon des rebelles syriens. Un groupe, appelé "dixième brigade", laisse entrevoir dans l'extrait d'une vidéo le corps sans vie d'un homme en uniforme. D'après le message, le pilote est décédé "entre les mains des insurgés". Le deuxième pilote est toujours recherché.

Plein écran
© ap

L'Armée syrienne libre (ASL), groupe armé modéré, avait déjà indiqué qu'un des pilotes était décédé, sans pouvoir donner plus d'informations.

L'aviation turque a abattu mardi un avion militaire russe au niveau de la frontière syrienne. Pour la Turquie, l'appareil avait violé son espace aérien

Les deux chaînes d'information NTV et CNN-Türk ont diffusé des images de la chute d'un avion militaire en feu dans le ciel, s'écrasant dans les montagnes proches de la frontière turque, en face de la province de Hatay (sud de la Turquie). Selon NTV et CNN-Türk, les deux pilotes de l'avion se sont éjectés.

Immédiatement après, le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu s'est entretenu avec son chef d'état-major, le général Hulusi Akar, et son ministre des Affaires étrangères Feridun Sinirlioglu et a décidé de saisir l'Otan, dont la Turquie est membre, et l'ONU, ont annoncé ses services.

Depuis le début de l'intervention militaire russe aux côtés du régime du président Bachar al-Assad fin septembre, les incidents de frontière se sont multipliés entre Ankara et Moscou.

Plein écran
© epa
Plein écran
© epa
Plein écran
© epa