photo_news
Plein écran
© photo_news

Un policier français crie son malaise: "J'ai le même gilet pare-balles depuis 8 ans"

Voitures "en ruine", manque d'effectifs sur le terrain, gilets pare-balles hors d'âge: parce qu'il en a lui aussi "ras-le-bol" des conditions d'exercice de son métier, Antoine, brassard rouge "police" au bras, s'est joint jeudi soir aux près de 500 policiers une nouvelle fois rassemblés à Paris.