Plein écran
Les autorités sanitaires du Canada ont annoncé l’information © AFP

Un premier cas de coronavirus confirmé au Canada, un autre “présumé”

Un premier cas d'infection au coronavirus a été confirmé à Toronto chez un homme qui aurait également infecté son épouse, ont annoncé lundi les autorités sanitaires du Canada tandis que 19 patients sont sous surveillance en Ontario.

Un laboratoire de Winnipeg a confirmé la contamination par le virus d'un homme d'une cinquantaine d'années arrivé à Toronto en provenance de Wuhan, point de départ de l'épidémie en Chine. L'infection de sa femme était en revanche toujours "présumée" lundi dans l'attente des résultats de l'analyse, ont annoncé les autorités de l'Ontario lors d'une conférence de presse. 

"Nous avons également 19 personnes qui font l'objet d'examens dont les résultats sont toujours en attente", a précisé Barbara Yaffe, l'une des responsables des autorités médicales de la province. "Nous avons écarté (toute contamination) pour 15 ou 16 autres personnes", a-t-elle précisé.

Le couple placé à l’isolement

La province d'Ontario avait annoncé samedi qu'un premier cas présumé du nouveau virus avait été détecté chez un homme d'une cinquantaine d'années qui avait séjourné à Wuhan et était arrivé le 22 janvier au Canada.  Sa femme, qui avait voyagé avec lui, a également contracté le virus et a été placée à l'isolement, a précisé lundi dans un communiqué le médecin en chef de la province, David Williams.

"Étant donné qu'elle a été mise à l'isolement, les risques pour les Ontariens demeurent limités", a-t-il souligné.
Le premier malade ne s'est apparemment pas manifesté en débarquant de l'avion. Ce n'est que plus tard, une fois rentré chez lui, qu'il a appelé les services d'urgence en précisant d'où il venait, ce qui a permis de prendre les précautions nécessaires pour le transporter et le placer en isolement dans un hôpital de Toronto, avait indiqué la veille le Dr Theresa Tam, cheffe de l'Agence de santé publique du Canada.

Elle a précisé que les autorités sanitaires avaient commencé à contacter des passagers se trouvant à proximité du patient à bord du vol CZ311 de la compagnie China Southern Airlines. Le Dr Tam a souligné que les passagers se trouvant à plus de deux mètres du passager n'avaient pas de raisons de s'inquiéter. En Chine, le nombre de victimes de ce nouveau virus a bondi à quelque 80 morts, tandis que 2.744 cas ont été confirmés dans le pays, dont celui d'un bébé de neuf mois, contre près de 2.000 la veille, selon le dernier bilan officiel.