Plein écran
Maison a mis fin à ses jours à l'âge de 18 ans. © DR

Un prêtre condamne le suicide aux funérailles d’un adolescent: les parents portent plainte

Maison Hullibarger s’est suicidé à l’âge de 18 ans le 4 décembre dernier. Avant son enterrement, les parents avaient rencontré le révérend Don LaCuesta pour discuter de l’homélie. Ils voulaient faire passer un message d’amour. “On voulait qu’il parle de s’élever les uns les autres.” Finalement, le prêtre a condamné le suicide devant l’assemblée endeuillée et les cinq frères et sœurs de Maison. “Il a rappelé que l’église condamnait le suicide, que c’était un péché contre Dieu aux terribles conséquences éternelles.”

Selon une copie de l’homélie diffusée par CNN, le père Don LaCuesta a déclaré: “Parce que nous sommes chrétiens, nous devons dire ce que nous savons être la vérité. Prendre sa propre vie va à l’encontre de Dieu, qui nous a faits et à l’encontre de tous ceux qui nous aiment. Nos vies ne sont pas les nôtres. Ce n’est pas à nous de décider ce qu’on en fait.”

Linda et Jeff Hullibarger se souviennent s’être regardés pendant la messe. “Personne n’arrivait à croire ce qu’il entendait”, se rappelle Jeff, qui a fini par se lever et demande au prêtre d’arrêter de parler du suicide. “Il a continué. Le pire jour de notre vie était encore pire.”

Linda regrette: “Il a traité notre fils de pécheur devant tout le monde.” Le prêtre n’a ensuite pas laissé la parole aux parents, comme c’était pourtant prévu. “Il a mis fin aux funérailles et la musique a commencé. On a dû tout arrêter.” La musique a pris fin et les parents ont pu adresser un dernier mot à leur enfant.

Les parents ont porté plainte contre l’archidiocèse de Détroit, le père Don LaCuesta et la paroisse où a eu lieu l’enterrement. L’archidiocèse s’est excusé et a juré que le prêtre ne prêchera plus aux funérailles dans un avenir proche.