Maka, un rappeur de Seine-et-Marne, avait été vivement critiqué pour avoir prononcé cette phrase devant une voiture en flammes et au milieu d’autres jeunes parfois armés.
Plein écran
Maka, un rappeur de Seine-et-Marne, avait été vivement critiqué pour avoir prononcé cette phrase devant une voiture en flammes et au milieu d’autres jeunes parfois armés. © Capture d'écran YouTube

Un rappeur condamné à 15 mois de prison pour un clip évoquant l'assassinat de Samuel Paty

FranceUn jeune homme de 18 ans a été condamné jeudi à 15 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Meaux, en région Île-de-France, après avoir diffusé un clip de rap où il clamait "On découpe comme Samuel Paty, sans empathie", sur fond de machettes et de scies.

  1. "Allez, lâche-moi un peu, mec", Biden s'adresse à un journaliste de la Maison Blanche
    Play

    "Allez, lâche-moi un peu, mec", Biden s'adresse à un journalis­te de la Maison Blanche

    Ce jeudi, Joe Biden a perdu son sang froid lors de la présentation de son plan d’intervention pour lutter contre la COVID-19. À la question d’un journaliste qui demandait si son objectif d’inoculer 100 millions de personnes en 100 jours n’était pas trop bas, le fraîchement élu président américain a répondu : “Quand je l’ai annoncé, vous avez tous dit que ce n’était pas possible. Allez, lâche-moi un peu, mec ! C’est un bon début. 100 millions.”
  1. David Hasselhoff a vendu sa voiture de K2000
    Play

    David Hasselhoff a vendu sa voiture de K2000

    24 janvier
  2. Sa Jaguar tombe en panne en traversant une zone inondée
    Play

    Sa Jaguar tombe en panne en traversant une zone inondée

    24 janvier