Jean-Claude Juncker
Plein écran
Jean-Claude Juncker © AFP

Un report du Brexit? “Un non-sens historique de refuser”

BrexitLe président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a estimé dimanche qu'il serait judicieux d'accepter une demande de report du Brexit dans le cas, improbable selon lui, où le gouvernement britannique ferait une telle requête.

"Si les Britanniques demandaient du temps supplémentaire, ce qu'ils ne feront sans doute pas, ce serait de mon point de vue un non-sens historique de le leur refuser", a déclaré M. Juncker dans un entretien dimanche avec le quotidien autrichien Kurier.

"Mais je ne me mettrais certainement pas à genoux pour leur demander plus de temps. C'est l'affaire des Britanniques", a ajouté le chef de l'exécutif européen dont le mandat doit s'achever fin octobre.

Citation

"Comparé au parlement britanni­que, un sphynx égyptien est un livre ouvert”

Jean-Claude Juncker

Un sommet européen prévu pour les 17 et 18 octobre est présenté comme celui de la dernière chance pour éviter une sortie du Royaume-Uni de l'UE sans accord le 31 octobre ou pour un troisième report prolongeant l'incertitude sur la voie que suivra ce pays après 46 ans dans le giron européen. 

M. Juncker a ajouté être dans le flou total quant aux intentions qu'aura le Premier ministre britannique Boris Johnson lorsqu'il rencontrera ses homologues européens cette semaine."Comparé au parlement britannique, un sphynx égyptien est un livre ouvert", a-t-il commenté.

Toute demande de report du Brexit devra être approuvée à l'unanimité des autres Etats membres de l'UE. A cet égard, M. Juncker s'est dit satisfait de l'unité qui avait pu être maintenue au sein des 27 sur la Brexit, au prix d'un "travail quotidien" en ce sens. 

  1. Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner, le nouveau suspect principal de l’enquête sur la disparition Madeleine McCann, a probablement épié durant plusieurs jours l’appartement occupé par la famille McCann à l’Ocean Club de Praia da Luz, dans l’Algarve. C’est en tout cas la conclusion de The Sun et du Daily Mail à la lecture des déclarations des différents témoins. Depuis la diffusion du portrait du suspect principal, les quotidiens britanniques, qui ont évidemment suivi le dossier Maddie depuis la première heure, voient en lui le fameux “blond louche” décrit par de nombreux témoins à l’époque de la disparition de la fillette en 2007. L’homme à l’attitude patibulaire n’avait jamais été retrouvé.
  2. Accord sur la réouverture des frontières intérieures de l’UE à partir du 15 juin, excepté en Espagne
    Mise à jour

    Accord sur la réouvertu­re des frontières intérieu­res de l’UE à partir du 15 juin, excepté en Espagne

    “Un accord a été conclu avec la plupart des pays de l’espace Schengen pour rouvrir les frontières intérieures (de l’UE) à partir du 15 juin”, a tweeté Pieter De Crem, ministre de l’Intérieur, à l’issue de la réunion de l’Union européenne. Seule l’Espagne n’ouvrira pas ses frontières avant le 1er juillet. ‘Il convient de s’informer via les Affaires étrangères pour obtenir les informations exactes par pays”, a-t-il également recommandé.