Plein écran
© thinkstock

Un retraité trouve 10.000 euros dans la rue et les rend à la police

Un retraité a trouvé au début du mois une enveloppe contenant plus de 10.000 euros en petites coupures dans la rue à Cannes, dans le sud de la France. Il n'a pas hésité à remettre l'enveloppe à la police, "une belle preuve de civisme", a révélé jeudi un responsable du commissariat de la ville.

L'homme de 83 ans, qui souhaite rester anonyme, passait près du Palais des festivals pour rentrer chez lui quand il a aperçu une enveloppe "par terre, avec des billets qui dépassaient", comme il le relate jeudi dans les colonnes de Nice Matin. Une fois chez lui, il a "essayé de compter, mais il y en avait trop"! Ne voyant pas de papiers permettant d'identifier le propriétaire à l'intérieur, l'octogénaire s'est rendu dès le lendemain au commissariat de Cannes, pour remettre l'argent à la police.

Il s'est avéré que l'enveloppe renfermait exactement "203 billets de 50 euros", a précisé à l'AFP le commissaire central adjoint, Noël Monteggiani. "C'est là une belle preuve de civisme de cette personne, qui montre de surcroît qu'elle fait confiance à la police nationale", a-t-il ajouté. L'argent a été confié aux objets trouvés."Si personne ne se manifeste d'ici à six mois, l'enveloppe sera restituée à son inventeur (la personne qui l'a trouvée, NDLR)", a précisé le commissaire de police.

Selon Nice Matin, le retraité en question n'en serait pas à sa première bonne action. Il y a 40 ans, l'homme, à l'époque en vacances à Cannes, avait déjà fait la Une du journal après avoir sauvé de la noyade un petit garçon.

  1. La Nasa a été piratée par un mini-ordinateur à 30 euros

    La Nasa a été piratée par un mi­ni-ordinateur à 30 euros

    Un hacker a infiltré le réseau informatique d'un centre de la Nasa l'an dernier, forçant l'agence spatiale américaine à déconnecter temporairement des systèmes de contrôle des vols spatiaux du centre affecté.L'attaque a commencé en avril 2018 et s'est poursuivie pendant près d'un an dans les réseaux du mythique Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena en Californie, a révélé l'inspecteur général de la Nasa dans un rapport publié le 18 juin.