Plein écran
James Michael Wright © YouTube

Un saisonnier assassine trois femmes en 18 jours

Des enquêteurs du sud de l’État de Virginie, aux États-Unis, ont découvert qu’un homme, engagé spécialement pour la saison du Carnaval, était un tueur en série. Le shérif du comté de Washington, Fred Newman, a annoncé que James Wright, âgé de 23 ans, avait avoué avoir tué deux femmes et une adolescente rencontrées dans le cadre de son travail.

Enquêtant depuis quelques mois sur la disparition de la jeune Athina Hopson, la police du comté de Washington a interrogé James Wright et perquisitionné son camion. Les enquêteurs y ont découvert le téléphone portable d’Athina Hopson. Ils ont également remarqué des dommages importants, probablement liés à un accident survenu plusieurs jours auparavant. Le propriétaire du camion a alors tout avoué.

Une série de meurtres “accidentels”

James Wright a également avoué deux autres meurtres. Celui d’Elizabeth Vanmeter, dans le Tennessee et celui de Joslyn Aslup, en Géorgie. Les jeunes femmes avaient respectivement 22 et 17 ans. Pour l’assassin présumé, ces meurtres étaient “accidentels”. Une déclaration que les enquêteurs ont peine à croire.

La découverte des corps

Lors de la perquisition au domicile de James Wright, les enquêteurs ont retrouvé les restes de deux corps, l’un dans une tombe peu profonde et l’autre près d’une pile de journaux. Sur base des aveux, ils ont été provisoirement identifiés comme étant ceux d’Elizabeth Vanmeter et de Joslyn Aslup.

Les dernières heures avec les victimes

L’assassin présumé a déclaré avoir rencontré Elizabeth Vanmeter et Athina Hopson quand il travaillait pour une société qui organise des carnavals dans tout le sud-est des États-Unis. CBS News rapporte qu’Elizabeth Vanmeter aurait été tuée lors d'une dispute et qu’elle aurait été enterrée le 28 février.  

Athina Hopson aurait été tuée lors d'un trajet avec son meurtrier, le 17 mars. Arrivée dans la région pour un travail de nettoyage, le tueur aurait proposé de venir la chercher. Ne la voyant pas revenir, le lendemain, c’est son cousin qui a alerté les autorités. L’enquête révèle que James Wright lui aurait tiré dessus puis l’aurait transportée à l’arrière de son camion. À un moment, son corps aurait glissé hors du véhicule et aurait roulé sur un talus près d’un pont. Son assassin aurait alors eu l’idée de déplacer le corps dans une rivière. La police recherche encore la dépouille de la jeune femme.

Joselyn Aslup était la fille d’une collègue de James Wright. Il l’aurait tuée dans les bois, après avoir tué un animal, puis aurait recouvert son corps avec des bûches. 

L’arme

James Wright a avoué avoir utilisé, pour tous ces meurtres, un fusil de calibre 22. L’arme a été retrouvé au domicile de ses grands-parents. 

La peine de mort

James Wright est aujourd'hui en prison, sans possibilité d’être libéré sous caution. Il fait face à trois chefs d’accusation de meurtre qualifié, d’utilisation d’une arme à feu lors de la perpétration d’un crime et de dissimulation d’un corps. Il risque la peine de mort. 

  1. Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Explosion meurtrière lors d'un mariage à Kaboul

    Une forte explosion lors d'une fête de mariage a fait de nombreux morts et blessés samedi soir dans l'ouest de Kaboul.“À 22h40 (20h10 en Belgique) une explosion est survenue dans la salle de mariage Shar Dubai dans l'ouest de Kaboul", a indiqué à la presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi sans toutefois être en mesure de fournir un premier bilan. Selon les urgences des hôpitaux de la capitale, 20 blessés ont été admis, mais des images partagées par le ministère de l'Intérieur font craindre un bilan beaucoup plus lourd. De nombreux corps sont peu à peu sortis des décombres.
  2. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.