Plein écran
© Facebook

Un SDF payé 100 euros pour se faire tatouer le nom du futur marié sur le front

Un enterrement de vie de garçon a complètement dérapé à Benidorm, en Espagne. Une bande d'amis britanniques ont donné 100 euros à un sans-abri pour qu'il se fasse tatouer le nom du futur marié sur le front.

La photo publiée sur les réseaux sociaux par le tatoueur et relayée par de nombreux médias britanniques fait scandale au Royaume-Uni. On y aperçoit Tomek, un SDF originaire de Pologne allongé sur une table. Aiguille pointée sur le front, il esquisse un signe de paix.

Un message recouvre déjà une partie de son visage. Jamie Blake est le nom d'un futur marié qui est venu enterrer sa vie de garçon en Espagne. Avec ses amis, il a proposé à Tomek, un sans-abri rencontré par hasard, de se faire tatouer son patronyme et son adresse sur le front contre la somme de 100 euros. Seule une partie de l'inscription souhaitée est finalement encrée, le tatouage s'avérant trop douloureux pour Tomek. 

"Inhumain"
"Ce qu'ils ont fait à cet homme est juste inhumain", commente, indignée, la présidente de la British Business Association de Benidorm. "Je suis consternée. Comment des adultes peuvent-ils profiter de la vulnérabilité d'un individu? Cet homme est désormais marqué à vie." 

Selon Karen Kowles, des commerçants locaux sont prêts à se mobiliser pour permettre au sans-abri d'enlever le tatouage.