Plein écran
© AFP

Un sous-marin français disparu il y a 50 ans, retrouvé au large de Toulon

L’épave du sous-marin français La Minerve, disparu en 1968 avec 52 hommes à bord, a été retrouvée plus de cinquante ans après au large de Toulon (sud-est), a annoncé lundi la ministre française des Armées Florence Parly.

L’épave a été localisée en Méditerranée à 45 kilomètres de Toulon, à 2.370 mètres de profondeur, par le navire américain Seabed Constructor, arrivé mardi dernier pour participer aux recherches, et dont les drones ont apporté la confirmation visuelle de l’emplacement de la Minerve, a précisé à l’AFP un haut gradé de la Marine nationale.

Le 27 janvier 1968, le sous-marin militaire, en exercice à une trentaine de kilomètres au large de Toulon, avait coulé en quatre minutes seulement. Malgré les opérations de secours aussitôt entreprises, l’épave n’avait jusqu’ici jamais été localisée.

Un ultime appel en octobre dernier

En octobre dernier, des familles de disparus de la Minerve avaient lancé un appel pour que soient reprises les recherches. Depuis l’annonce par Florence Parly, au début de l’année, de la reprise des opérations, les spécialistes se sont attelés à redéfinir la zone où il était le plus probable que se trouve l’épave. Une série de données ont été repassées en revue au vu des connaissances scientifiques actuelles.

De multiples causes ont été évoquées pour expliquer l’accident: une avarie, une collision avec un bateau, l’explosion d’un missile, d’une torpille ou un accident du tube d’aération.

  1. La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”
    Play

    La colère de la mère de Simon Gautier: “On sait qu’il est là, quelque part, blessé”

    “On commence à être assez en colère, parce qu’on est toujours seuls”, déplore Delphine Godart, la mère de Simon Gautier, le Français disparu depuis une chute lors d'une randonnée en Italie voilà huit jours. Le jeune homme de 27 ans a lancé un appel au secours le 9 août, affirmant s’être cassé les deux jambes mais sans pouvoir donner sa localisation exacte. Depuis lors, les autorités n’ont pas déployé les grands moyens pour le retrouver.