Steve Walsh.
Plein écran
Steve Walsh. © rv

Un “super propagateur” du coronavirus débarque dans les Alpes et contamine 11 personnes

Un Britannique de 53 ans a contaminé involontairement onze personnes durant ses vacances dans les Alpes. Il revenait d’un voyage d’affaires à Singapour. Depuis son lit d’hôpital, il affirme qu’il est complètement guéri. On parle de lui comme d’un “super propagateur”.

“Dès que j’ai su que j’étais entré en contact avec un cas confirmé de coronavirus, j’ai contacté mon médecin et les services de santé”, a expliqué Steve Walsh. “On m’a conseillé d’entrer le moins possible en contact avec des gens et de me rendre à l’hôpital. Lorsque le diagnostic a été confirmé, j’ai été mis en quarantaine. Par précaution, ma famille a également été isolée”.

Un voyage à Singapour fin janvier

Steve Walsh a attrapé le coronavirus à la fin du mois dernier à Singapour lors d’une conférence à l’hôtel Grand Hyatt du 20 au 23 janvier. Le 24 janvier, avant de retourner à Hove, près de Brighton, il est allé skier aux Contamines-Montjoie, dans les Alpes françaises. Il y a infecté involontairement au moins onze personnes, dont cinq Britanniques qui se trouvaient dans le même chalet, et un sixième Britannique qui vit à Majorque. Ce dernier a été testé positif sur l’île espagnole. Sa femme et ses deux filles n’ont rien eu.

Le 28 janvier, Steve Walsh est rentré au Royaume-Uni. Il a voyagé depuis Genève, avec un vol régulier EasyJet avec plus d’une centaine d’occupants. Chez lui, il s’est rendu à son pub habituel et a participé à une séance de yoga en groupe dans une église. C’est lorsqu’il s’est senti grippé la semaine dernière qu’il s’est rendu à l’hôpital de Brighton. 

Deux nouveaux cas

Sur les onze patients à qui Steve Walsh a transmis le coronavirus en France, cinq sont maintenant traités en France, une personne sur l’île espagnole de Majorque, et cinq autres sont retournés en Angleterre. Deux centres de santé, une maison de retraite et une école ont été fermés par crainte d’infection. Au Royaume-Uni, le compteur s’élève maintenant à huit cas confirmés.

Les services de santé britanniques continuent de rechercher des personnes qui étaient en vacances dans les Alpes au même moment. À Brighton même, une dizaine de personnes ont été mises en quarantaine à domicile. C’est le cas aussi du personnel du pub où s’est rendu Steve Walsh à son retour de vacances. Leur état de santé est suivi par les services compétents. 

  1. Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner, le nouveau suspect principal de l’enquête sur la disparition Madeleine McCann, a probablement épié durant plusieurs jours l’appartement occupé par la famille McCann à l’Ocean Club de Praia da Luz, dans l’Algarve. C’est en tout cas la conclusion de The Sun et du Daily Mail à la lecture des déclarations des différents témoins. Depuis la diffusion du portrait du suspect principal, les quotidiens britanniques, qui ont évidemment suivi le dossier Maddie depuis la première heure, voient en lui le fameux “blond louche” décrit par de nombreux témoins à l’époque de la disparition de la fillette en 2007. L’homme à l’attitude patibulaire n’avait jamais été retrouvé.