Martin Adler entouré de Mafalda (à droite) et Giuliana Naldi (à gauche), qu’il a sauvées lorsqu’elles étaient enfants, pendant la Seconde Guerre mondiale.
Plein écran
Martin Adler entouré de Mafalda (à droite) et Giuliana Naldi (à gauche), qu’il a sauvées lorsqu’elles étaient enfants, pendant la Seconde Guerre mondiale. © AP

Un vétéran américain retrouve trois Italiens qu'il a sauvés pendant la Seconde Guerre mondiale

Pendant plus de sept décennies, Martin Adler a gardé précieusement une photo en noir et blanc de lui, alors jeune soldat, entouré de trois enfants italiens qu’il aurait sauvés alors que les nazis se retiraient vers le nord en 1944. Lundi, le vétéran, aujourd'hui âgé de 97 ans, a enfin revu ces trois enfants - aujourd'hui octogénaires - pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale. 

  1. Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans
    Guide-epargne.be

    Un livret d'épargne classique auprès d’une grande banque? Dans ce cas, le montant de vos épargnes ne sera doublé qu’au bout de… 636 ans

    Depuis un certain temps déjà, les taux d’intérêt sur nos livrets d’épargne sont fort bas. Avec le taux minimal légal pour les comptes d’épargne réglementés, appliqué par la plupart des grandes banques, vous devriez attendre 636 ans avant que le montant de vos épargnes ne soit doublé. Toutefois, ceux qui optent pour des produits d’épargne ou d’investissement plus rentables, pourraient parvenir à augmenter de 100% leur capital durant leur vie. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment ceci est possible.
  2. “Le ‘noir derrière Zemmour’, c’était moi”: la présence de ce jeune militant à Villepinte n’est pas passée inaperçue

    “Le ‘noir derrière Zemmour’, c’était moi”: la présence de ce jeune militant à Villepinte n’est pas passée inaperçue

    Jeune militant pro-Zemmour, noir de peau, Tanguy David était bien visible à l’arrière-plan du candidat à la présidentielle. Sa présence en a dérangé plus d’un. Aujourd'hui, il est la cible de nombreuses insultes à caractère raciste et de messages haineux sur les réseaux sociaux, comme “nègre de maison”, “on va te décapiter”, “viens on l’invite pour un dîner et on le torture”. Il dénonce les attaques et annonce qu’il portera plainte.