Plein écran

Une 2e plainte déposée à Paris au nom d'Aïcha Kadhafi

Une deuxième plainte a été déposée vendredi à Paris au nom d'Aïcha Kadhafi, fille du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, pour "crimes de guerre" et "assassinat" après la mort présumée de quatre membres de sa famille dans un raid de l'Otan fin avril à Tripoli, a annoncé son avocate.
 
Mardi, deux avocats français se disant mandatés par la fille du dirigeant libyen avaient déposé, l'un à Bruxelles, l'autre à Paris, des plaintes pour les mêmes faits.
 
Me Isabelle Coutant-Peyre, qui se présente également comme l'avocate d'Aïcha Kadhafi, a indiqué avoir déposé une plainte distincte au parquet de Paris.
 
Celle-ci vise, pour les faits d'assassinat et crimes de guerre, "les officiers militaires français" intervenant dans l'opération de l'Otan, l'Otan elle-même, "le ministre de la Défense" Gérard Longuet et "le Président de la République, chef des armées" Nicolas Sarkozy.
 
Me Coutant-Peyre a précisé s'être rendue en Libye cette semaine à la demande d'Aïcha Kadhafi qui l'a sollicitée pour déposer plainte.
La procédure concerne le raid effectué par l'Alliance atlantique le 30 avril dernier au cours duquel le plus jeune fils du colonel Kadhafi, Seif al-Arab, 29 ans, et trois des petits-enfants du dirigeant libyen, Seif (2 ans), Carthage (2 ans) et Mastoura (4 mois), ainsi que des amis et voisins, auraient été tués, selon Tripoli.
 
Les précédentes plaintes ont été déposées mardi devant le parquet de Bruxelles et le parquet fédéral belge par Me Luc Brossollet pour "crimes de guerre" et à Paris pour "assassinat" par Me Dominique Atdjian. (belga)